Keina Espineira Gonzalez

Keina Espineira Gonzalez
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/02/2020 - 13/07/2021

discipline

Arts et études des arts
Sociologie

Fonction d’origine

Chercheuse postdoctorale

Institution d’origine

Département de sociologie et des sciences de la communication, Universidade da Coruña (Espagne)

pays d'origine

Espagne

projet de recherche

Patrimoine, frontière et imaginaires géographiques à travers le cinéma de non-fiction

Le projet présenté par la candidate à cet appel Résidence Mucem/IMéRA Programme 2020-2021, propose de poursuivre ses recherches post-doctorales dans le domaine du cinéma et de la géographie humaine. Il s'agit d'un projet de recherche artistique qui visant à explorer les méthodologies et les pratiques de la géographie visuelle dans les paysages frontaliers. La proposition intègre deux axes de travail qui s’informent mutuellement: la recherche théorique et la création cinématographique. La candidate propose la réalisation d'une pièce artistique cinématographique à partir du matériel filmé lors de son travail sur le terrain en Afrique du Nord, explorant le format de la vidéo-essai à partir du croisement entre le documentaire et l'expérimentation. L’objectif général est de questionner le patrimoine en tant qu’espace d’invention marqué par l’imaginaire géographique. Fondé sur des images d'archives et des images actuelles filmées par l'auteur, cet ouvrage propose une exploration de la relation entre frontière et patrimoine, ainsi qu'une réflexion sur les formes d'enregistrement, de composition et d'exposition, avec un appel à sa réappropriation collective, conformément à l’objet de la résidence en partenariat avec le Mucem.

biographie

Keina Espiñeira est chercheuse postdoctorale au Département de Sociologie et de Communication Visuelle de l'Université da Coruña (Espagne). Elle est diplômée en Sciences Politiques de l'Université Complutense et en Études Visuelles de l'Université Carlos III. Elle est titulaire d'un Doctorat en Conflits politiques et processus de paix, de l'Université Complutense de Madrid (summa cum laude) et d'une Maîtrise en Cinéma documentaire, de l'Université de Alcalá. Sa pratique artistique et cinématographique est fortement axée sur la recherche et implique un travail de terrain dans une approche multidisciplinaire. Elle est réalisatrice de films documentaires dans lesquels elle explore les géographies culturelles, des paysages et des mythologies à travers la mer Méditerranée, entre l'Afrique et l'Europe. Les frontières jouent un rôle central dans son travail. Elle a été chercheuse invitée à l'Institute for Global Law and Policy de l'Université Harvard, au Département des Études Ethniques de l'Université de Berkeley Californie, au Nijmegen Centre for Border Research aux Pays-Bas, et aux Départements de Géographie de l'Université Abdelmalek Essaâdi à Tangier et de l'Université Cadi Ayyad Marrakech, au Maroc. Keina travaille actuellement sur les intersections du cinéma et de la géographie, explorant des méthodologies esthétiques audiovisuelles dans l'étude du paysage et de la mémoire.

institut

01/05/2007