Les missions de la fondation

Les missions de la fondation

adresse

54, boulevard Raspail 75006 Paris

15, parvis René-Descartes 69007 Lyon

lien internet

présentation

Depuis 2007, la fondation a pour mission d’inscrire les instituts d’études avancées dans le paysage français, européen et international de la recherche en sciences humaines et sociales. Elle contribue à garantir la qualité et la complémentarité des quatre instituts et à renforcer leur reconnaissance nationale, européenne et internationale.

 

Elle appuie son approche en réseau sur un équilibre dynamique entre subsidiarité et mutualisation, qui lui permet de dégager des synergies et d’entreprendre des actions d’envergure. Elle a associé l'Institut de Montpellier dans un projet européen pour la période 2020-2025. Elle développe une base de données relative aux chercheurs invités afin de valoriser les savoirs et l’expertise internationale qu’ils rassemblent.

 

VALORISATION INSTITUTIONNELLE

INSERTION EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE

FINANCEMENT

ÉVALUATION

VALORISATION INSTITUTIONNELLE

La fondation joue un rôle d’interface institutionnelle vis-à-vis du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), de l’Alliance Athéna (Alliance nationale pour les SHS), du Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et du Réseau national des Maisons des sciences de l’homme (RnMSH). Elle promeut la valeur ajoutée spécifique des instituts d’études avancées dans le paysage scientifique français et favorise les synergies avec les Communautés d’universités et d’établissements, leurs institutions membres, ainsi que les organismes de recherche.

 

Dans un contexte institutionnel en transformation en France et en Europe, l’action de la fondation contribue à promouvoir l'attractivité et le rayonnement international de la rechecrhe française en SHS. La fondation a mis son expertise en matière de coordination et d’internationalisation au service d’initiatives importantes aux niveaux national, européen et international, à travers le développement du dispositif AGIR.

INSERTION EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE

La fondation contribue à renforcer la visibilité européenne et internationale des instituts en développant des initiatives avec des partenaires internationaux de renom. Elle s’appuie sur la qualité des résidences proposées par les instituts français pour intégrer les grands consortiums internationaux d’IEA. Elle assure depuis 2009 le secrétariat général du réseau NetIAS — Network of European Institutes for Advanced Study — qui regroupe vingt-cinq instituts d’études avancées européens parmi les plus prestigieux. Elle a coordonné entre 2010 et 2019 le programme de mobilité internationale EURIAS, cofinancé par la Commission européenne à hauteur de 8 M€. Après avoir représenté les IEA français dans le réseau University-based Institutes for Advanced Studies (UBIAS), qui réunit 45 instituts à travers le monde, elle en assure la coordination depuis 2021 avec les instituts de Nagoya (Japon) et d'Accra (Ghana).

FINANCEMENT

La fondation a rendu possible la montée en puissance des instituts en leur conférant les ressources budgétaires nécessaires à leur développement. Elle s’est appuyée sur la dotation initiale de 14,15 M€ reçue en 2007 de l’État et de ses membres fondateurs, ainsi que sur la contribution de 12,3m€ obtenue au titre de Laboratoire d’excellence RFIEA+ dans le cadre du programme « Investissements d’avenir ». Elle porte un cofinancement européen de 3,5m€ pour le programme FIAS pour la période 2020-2025.

 

La fondation administre les moyens mis à sa disposition sur la base d’une stratégie de financement pluriannuelle. Elle assure un flux de revenus financiers sécurisant les financements à destination des instituts et couvrant ses coûts de fonctionnement. Elle crée les conditions d’une optimisation des moyens disponibles, notamment en ce qui concerne les financements pluriannuels du Laboratoire d’excellence RFIEA+ ou du programme FIAS. La qualité de sa gestion financière a contribué à la stabilité de la fondation et à l'inscription de son action dans la durée.

ÉVALUATION

La fondation, par le biais de son Conseil scientifique international, effectue une évaluation périodique des instituts suivant une approche conforme aux meilleurs standards internationaux. La grille d’évaluation intègre des indicateurs quantitatifs et des éléments qualitatifs validés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

S’appuyant sur les visites d’évaluation des sites qui permettent d’échanger avec les directions des instituts, leurs résidents ainsi que leurs principaux partenaires, le Conseil scientifique concentre son analyse sur :
1. la constitution d’une communauté scientifique propre à chaque IEA, et notamment l’adéquation entre l’ambition scientifique des IEA et leur politique d’invitation de chercheurs ;
2. l’impact en matière de renouvellement thématique et d’innovation scientifique, en prenant en considération les avancées scientifiques permises par les résidences ;
3. l’impact sur leurs partenaires scientifiques locaux, nationaux et internationaux grâce au développement de collaborations scientifiques européennes et internationales durables.

 

L’évaluation scientifique des instituts est menée tous les quatre ans, à l’instar des meilleures pratiques internationales en la matière.

DIFFUSION DES SAVOIRS

La fondation a oeuvré à la diffusion des savoirs produits par les résidentes et les résidents de chaque IEA en soutenant la production d'un journal, Perspectives, édité à plus de 1.000 exemplaires entre 2009 et 2018. Entre 2016 et 2020, la fondation a créé un media en ligne, fellows qui a présenté sur une base bimensuelle les analyses des résidents sur des sujets d'importance et d'actualité (changement climatique, gouvernance mondiale, crises, etc.).