Cécile B. Vigouroux

Cécile B. Vigouroux

dates de séjour

17/09/2013 - 14/07/2014

discipline

Linguistique

fonction

Professeur associé

organisme

Université Simon Fraser (Colombie Britannique, Canada)

pays d'origine

Canada

projet de recherche

Migrations, Économie, et Pratiques Langagières: une Perspective Africaine

Dans ce projet, il s’agit d’explorer théoriquement et méthodologiquement la relation entre LANGUE et ECONOMIE dans le contexte des migrations. Les objectifs de cette contribution sont multiples :

a) apporter une perspective africaine aux travaux linguistiques existants qui focalisent avant tout sur des contextes nord-américains et européens ;

b) explorer les économies vernaculaires jusqu’ici négligées dans la réflexion sur les pratiques langagières ;

c) établir un dialogue transdisciplinaire entre la linguistique et l’économie en tant que disciplines pour articuler la complémentarité potentielle de leurs éclaircissements sur ce sujet.

biographie

Cécile B. Vigouroux est linguiste ethnographe de formation et Professeure Associée (Associate Professor) au département de français à l’Université Simon Fraser (Colombie Britannique, Canada) où elle enseigne la sociolinguistique et l’histoire du français. Elle a obtenu son doctorat en Sciences du Langage en 2003, à l’Université Paris X-Nanterre. Elle a conduit de nombreux travaux de recherche en ethnographie linguistique sur les migrations transnationales et les pratiques langagières dans différentes parties de l’Afrique comme le Bénin, les deux Congos, l’Afrique du Sud et le Togo. Plus récemment elle a travaillé sur l’histoire du français et les idéologies langagières en France et au Canada.

 

PUBLICATIONS PRINCIPALES :
Ouvrages co-édités
2008. Globalization and language vitality: Perspectives from Black Africa. Co-dirigé (premier éditeur) with Salikoko S. Mufwene. London: Continuum Press.

 

Sous presse.

Colonisation, globalisation, vitalité du français. Co-dirigé (second éditeur) with Salikoko S. Mufwene. Paris: Odile Jacob.

 

Articles
2007. Trans-scription as a social activity. An ethnographic approach. Ethnography 8(1): 61-92.
2008. The smuggling of la Francophonie. Francophone Africans in Anglophone Cape Town (South Africa). Language in Society 37(3): 415-434.
2009a. A rejoinder to Jan Blommaert. Current Anthropology 50(4): 435-436.

2009b. The making of a scription: A case study on authority and authorship. Text and Talk. Mary Bucholtz and Joseph Park (Éds.), 29(5): 615-637.
2010. Double-mouthed discourse: Interpreting activity, framing and participant roles. Journal of Sociolinguistics, 14(3): 341-369.
2011. Magic marketing: Performing grassroots literacy. Diversities 13(2): 53-69. www.unesco.org/shs/diversities/vol13/issue2/art4.

 

Sous presse.

La Francophonie. Annual Review of Anthropology

Informal Economy and Language Practice in the context of migrations. In Language, Migration and Social Inequalities. M. Moyer, C. Roberts & A. Duchêne (Éds.), London: Multilingual Matter.
How one reads whom and why? Ideological filtering in reading vernacular literacy in France. In Language, Literacy diversity: Moving Words. C. Stroud & M. Prinsloo (Éds.), London: Routledge.

institut

01/12/2006