Action de renforcement de l'accompagnement au dépôt de candidatures en SHS

De 2019 à 2021, une action de soutien aux candidatures d’enseignants-chercheurs aux appels ERC a été déployée de manière pilote, en concertation avec le MESR, l’Alliance Athéna et le CNRS, auprès de six universités françaises (Bordeaux-Montaigne, Lorraine, Montpellier Paul Valéry, Nantes, Paris-Ouest Nanterre, Gustave Eiffel). Une collaboration a été parallèlement engagée avec l’Institut universitaire de FranceLes premiers résultats ont été significatifs: sur 10 candidatures « Consolidators », 2 ont été lauréats et 3 autres ont été shorlistés.

 

Depuis 2021, l'action ERC SHS s'est recentrée sur les chercheurs internationaux invités dans les IEA du réseau et souhaitant déposer une candidature avec une institution d'accueil française. 

 

Dans le dispositif initial, une première action a été de mettre en place une cartographie du potentiel de chaque site. Deux approches complémentaires ont été testées :

 

• Une approche consultative avec la diffusion auprès des unités de recherche (ou à la communauté SHS de l’établissement) d’un appel à expression d’intérêt, accompagné d’un document qui fournit une information de base sur les appels ERC “Starting” et “Consolidator”. Cet appel a invité les enseignant.e.s-chercheur.e.s à réaliser une rapide auto-évaluation de leur profil au regard des attentes de l’ERC et à communiquer un CV détaillé ainsi qu’un pré-projet de recherche de quelques pages.

• Une approche consolidative avec la réunion et l’agrégation d’informations pertinentes en provenance de différents services et personnes-ressources de l’université (vice-présidence recherche et/ou international, service RH, cellule Europe, etc). Des profils ont été identifiés grâce à des indicateurs (thèses en cotutelle à l’étranger, mobilité internationale, publications dans les revues majeures du domaine, participation à des projets collaboratifs ou à des réseaux de recherche européens ou internationaux, obtention de bourses ou de prix, etc.). Ils ont ensuite été approchés pour communiquer un CV détaillé ainsi qu’un pré-projet de recherche.

Université partenaire

Fondation RFIEA

Désignation d’un.e chef.fe de projet ERC SHS

 

Après concertation avec VP/DG Recherche et/ou International, diffusion d’un appel à expression d’intérêt et consolidation des données pour pré-identifier des profils (en collaboration avec service RH, MSH et/ou DU)

 

Identification des personnes/services à contacter

 

Collecte de données/informations et consolidation

Outil de cartographie sous forme de tableur 

 

Appui à la rédaction de l’appel à expression d’intérêt

 

Identification des principaux indicateurs 

 

Accompagnement à l’usage de l’outil 

 

La cartographie a débouché sur une évaluation des profils repérés. Celle-ci a été réalisée par des experts ayant une expérience d’évaluation de dossiers ERC. Les conclusions ont été transmises aux personnes référentes ERC-SHS au sein des établissements. A l’issue de cette évaluation, les enseignant.e.s-chercheur.se.s ont été dirigé.e.s soit vers une phase d’orientation (horizon de 18 à 24 mois), soit vers une phase d’accompagnement (horizon de 9 à 12 mois) en vue d’un dépôt de candidature.

 

Université partenaire

Fondation RFIEA

Désignation d’un.e ingénieur.e/vacataire pour le suivi (20% ETP) sous la responsabilité du.de la chef.fe de projet ERC SHS

 

 Etude des évaluations du comité d’experts et discussion collégiale avec la fondation RFIEA 

 

Mise en relation avec les enseignant.e.s-chercheur.se.s (rassemblement des données, communication des retours d'évaluation)

Définition de la grille d’évaluation des profils (critères établis à partir de l’analyse des profils des ancien.ne.s lauréat.e.s)

 

Suivi de l’évaluation des profils par le comité d’experts

 

 

Echange avec l’établissement avant la formalisation des retours d’évaluation

 

En collaboration avec la cellule de montage de projets européens au sein des universités, l'équipe ERC SHS a travaillé au renforcement du projet scientifique en solicitant des relectures effectuées par des pairs extérieurs et en organisant des ateliers scientifiques ad hoc. Les experts mobilisés pour les relectures (B1+B2) sont des anciens lauréats et membres de panels, spécialistes reconnus du domaine.

 

En 2020-2021, 10 candidatures “Consolidator” ont été accompagnées en provenance des universités pilotes et de li'UF. 5 ont été pré-selectionnées (50%) et 2 ont été lauréates (soit un taux de succès de 20%), augmentant d’un tiers les succès français en ERC SHS CoG en 2020. Une candidate pré-selectionnée a déposé et obtenu un financement “Tremplin ERC” de l’ANR, le seul attribué à un projet SHS en 2021.