Gábor Klaniczay

Gábor Klaniczay
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2011 - 30/06/2012

discipline

Histoire médiévale

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de l'Europe Centrale, Budapest (Hongrie)

pays d'origine

Hongrie

projet de recherche

Stigmata - From Saint Francis to Padre Pio. Bodily Effects of Visions from the Middle Ages to the Present

Ce projet de livre se fonde sur mes précédentes recherches, consacrées à la formation médiévale de l’image de sainte Marguerite de Hongrie comme stigmatisée. Elle prend sens dans le contexte des efforts constants des ordres cisterciens et dominicains pour trouver une homologue féminine de saint François d’Assise. Cette rivalité a entraîné l’émergence de multiples revendications de la stigmatisation, émanant de Béguines ou de nonnes associées à ces deux ordres : Elisabeth de Spalbeek, Christina de Stommeln, Marguerite de Hongrie, Lukardis de Oberweimar, et bien d’autres. Les dominicains ont finalement atteint leurs objectifs à travers la canonisation de sainte Catherine de Sienne, mais cette même rivalité a perduré entre les nouveaux saints vivants dominicains : Lucia Brocadelli, Osanna Andreasi, Caterina Racconigi. Ce projet s’appuie également sur l’enquête historique, anthropologique et psychologique consacrée aux visions, entreprise par un groupe de travail que j’ai animé avec William Christian depuis 2007. En tant que spécialiste de l’analyse historico-anthropologique de la spiritualité du Moyen Âge tardif, je serai en mesure de resituer le phénomène des stigmates dans le contexte élargi de l’ensemble des effets corporels provoqués par les visions. Par ailleurs, je serai à même d’étudier le phénomène depuis son émergence au sein de la nouvelle spiritualité des ordres mendiants, qui est dominée par la personnalité de saint François, sans toutefois me limiter au Moyen Âge. J’entends prolonger l’étude sur une véritable longue durée, en analysant sur des bases médiévales plusieurs cas modernes et contemporains, pour lesquels on dispose d’une documentation plus vaste, associant des rapports médicaux et psychologiques à des sources textuelles et iconographiques.​

biographie

Gábor Klaniczay est professeur au département d’études médiévales de l’université d’Europe centrale à Budapest. Né en 1950, il est diplômé depuis 1974 de l’université Eötvös Loránd (Budapest), où il a enseigné à partir de 1984. Il a été directeur du département d’histoire de l’Europe médiévale de l’université d’Europe centrale entre 1994 et 1997. En 1992, il a fondé le département d’études médiévales de l’université d’Europe centrale, qu’il a dirigé de 1991 à 1997, puis de 2005 à 2007. Entre 1997 et 2002, puis en 2008, il a dirigé le Collegium de Budapest – Institut d’études avancées, où il a travaillé en tant que Permanent Fellow jusqu’à 2011. Ses intérêts scientifiques portent essentiellement sur l’anthropologie historique et la religion populaire (sainteté, croyances aux miracles, guérisons, magie, sorcellerie), sur les visions médiévales et modernes, et leurs manifestations corporelles, comme sur l’histoire religieuse et culturelle comparée de la Hongrie et de l’Europe centrale dans un contexte européen. Il a notamment publié The Uses of Supernatural Power, Cambridge / Princeton, 1990 ; Holy Rulers and Blessed Princesses, Cambridge, 2002 ; Witchcraft Mythologies and Persecutions (éd. avec Éva Pócs), Budapest, 2008.​

institut

01/02/2011