Patrice Yengo

Patrice Yengo
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2010 - 30/06/2011
01/10/2011 - 30/04/2012

discipline

Anthropologie et ethnologie

Fonction d’origine

Chercheur

Institution d’origine

Centre d'études africaines, EHESS, Paris (France)

pays d'origine

Congo

projet de recherche

Médicaments, pratiques de soin, lien social. La question de la médicalité en Afrique centrale

Les impasses d’une certaine pratique médicale ont conduit à penser l’articulation de la logique des savoirs et des savoir-faire impliqués dans le soin avec celle existentielle du malade dans une démarche épistémologique relevant de la médicalité, concept qui renvoie à la dimension holistique des soins dispensés à l’égard d’une personne, unique, prise en compte dans sa globalité et dans son humanité.

Dans les conditions de l’Afrique, la médicalité permet de réfléchir sur la déontologie des personnels de santé sans faire abstraction des modalités désastreuses de l’exercice de la médecine dans un contexte de délabrement social généralisé. Elle se nourrit aussi de la réflexion sur la médecine traditionnelle africaine qui, à chaque niveau de sa pratique, n’a jamais isolé l’acte thérapeutique des représentations sociales qui la légitiment.

Aussi vise-t-elle une médecine de proximité - géographique et sociale - centrée sur le malade mais ouverte sur la société et susceptible de ré-instaurer, dans un climat de confiance entre soignants et soignés, une accessibilité plus grande des populations aux médicaments et aux soins qualitatifs de santé.

biographie

Patrice Yengo est un anthropologue politique congolais francophone vivant et enseignant à Paris, en France. Il est spécialiste de la guerre civile congolaise, connue sous le nom de guerre civile de la République du Congo. Patrice Yengo Il a étudié la pharmacologie à Kharkov en Ukraine et à Paris en France. Il a enseigné à l'École de médecine de l'Université du Congo-Brazzaville, Marien Ngouabi. Patrice Yengo a ensuite obtenu un doctorat en anthropologie politique à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), où il est actuellement chargé de cours au Centre d'études africaines. Il a obtenu son Habilitation en Anthropologie en 2007. Il est rédacteur en chef de la série Rupture-Solidarité et membre fondateur de l'Association Rupture-Solidarité, une organisation d'intellectuels dissidents congolais.

vidéos

institut