Babacar Fall

Babacar Fall

dates de séjour

01/10/2015 - 30/06/2016

discipline

Histoire

fonction

Directeur du Centre de recherche sur les métiers et la mémoire en Afrique

organisme

Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal

pays d'origine

Sénégal

projet de recherche

Les jeunes vulnérables à la marge du marché du travail. Etude du cas sénégalais

Cette recherche couvre la période 1990 à 2010, qui correspond à l’apogée des politiques dites d’ajustements structurels dont les conséquences les plus importantes ont été supportées par les jeunes et les femmes. La recherche a pour point d’entrée les manifestations observées chez les jeunes qui éprouvent des difficultés à intégrer le marché de l’emploi et qui se trouvent être pris dans les filets d’une longue transition de l’enfance à l’âge adulte. En très grand nombre, les jeunes doutent d’eux-mêmes et se tournent soit vers des activités de survie soit vers l’émigration en direction de l’Europe qu’ils tentent de rejoindre en bravant le désert du Sahara ou les côtes atlantiques. C’est cette « jeunesse à risque » que ce projet ambitionne d’étudier pour fournir des clés d’interprétation du drame vécu quotidiennement par cette fraction juvénile de la population. Conduite dans une approche qui la situe dans la longue durée et elle fait appel à l’histoire, la sociologie, les témoignages de divers acteurs. Cette recherche sur les jeunes et le marché du travail s’efforce d’éclairer les options qui pourront être prises par les décideurs pour mieux répondre aux enjeux du développement des sociétés africaines.

biographie

Babacar FALL est directeur du Centre de recherche sur les métiers et la mémoire en Afrique, affilié à l’école doctorale « Etude sur l’Homme et la Société (ETHOS) » de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal. Il a assuré plusieurs charges administratives dont celle de chef de département d’Histoire et de Géographie de la faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) de l’université de Dakar. Depuis 1984, il est titulaire d’un doctorat de 3ème cycle en histoire de l’université de Dakar. Après avoir été nommé en 2008 docteur Honoris Causa de l’université du Havre, il obtient en 2010 le titre de docteur en histoire (Ph.D) à l’université d’Amsterdam. Spécialiste de l’histoire du travail en Afrique de l’ouest francophone, il conduit ses recherches sur les migrations, les innovations pédagogiques et les réformes en éducation. Parallèlement à ses activités académiques, il est membre fondateur et coordonnateur du Groupe pour l’Etude et l’Enseignement de la Population (GEEP). Il s’agit d’une association professionnelle de recherche-action agréée comme organisation non-gouvernementale (ONG), qui intervient dans le domaine de l’éducation à la santé et du développement du leadership chez les jeunes. Enfin, il fut accueilli comme chercheur invité par le programme Fulbright, par le Savage Award de l’université de l’Orégon, par le Stanford Humanities Center et le Centre International de Recherche re :work de l’université Humbolt de Berlin.

Bibliographie sélective

2015. Travail et Culture dans un monde globalisé –De l’ Afrique à l’Amérique latine, - Work and Culture in a Globalized World – From Africa to Latina America, avec Ineke Phaf-Rheinberger, Andréas Eckert, Paris, Karthala-Re : Work.

2011. Le travail au Sénégal au XXe siècle, Paris, Karthala, coll. « Hommes et sociétés ».

2011. Rethinking Work. Global Historical and Sociological Perspectives, avec Behal, Rana P. et Alice Mah, New Delhi, Tulika Books.

2000. Ajustement structurel et emploi au Sénégal, Paris, Codesria.

1993. Le travail forcé en Afrique-Occidentale française, 1900-1946, Paris, Karthala, coll. « Hommes et sociétés ».

institut