Jillali El Adnani

Jillali El Adnani

dates de séjour

01/12/2009 - 30/06/2010

discipline

Histoire

fonction

Professeur

organisme

Université Mohammed V, Rabat-Agadal, Maroc

pays d'origine

Maroc

projet de recherche

La féminisation des saints : histoire des dynamiques religieuses et anthropologie culturelle au Maghreb

Notre projet consiste en l’étude d’un phénomène qui n’a pas été étudié jusqu’à ce jour. Il s’agit de la domination voir la féminisation des saints par d’autres lignages tribales laïques. Il suffit de dire que le saint a du mal a jouer son principal rôle qui est la fonction d’arbitrage en vue d’instaurer la paix. De nouveaux écrits et témoignages montrent que le saint qui était soumis socialement à la domination des tribus puissantes avait du mal à imposer la paix et que parfois la ruse devait être utilisée plus que la baraka. On pourrait dire aussi que la soumission spirituelle et politique des disciples est l’écho de la soumission sociale du saint et de son lignage. De même l’ascèse, la mujâhada, en vue d’une reconnaissance spirituelle, va de pair avec les efforts et les stratégies suivies par le saint en vue d’une libération de la domination sociale des tribus puissantes. Ce constat est lisible dans l’opposition entre une domination sociale du saint par les tribus et sa suprématie spirituelle qui relève du domaine de l’invisible. Cela nous pousse à dire que le repérage des voies qui mènent à la compréhension des structures sociales par l’étude du discours hagiographique est le seul remède contre les risques des dérives du réductionnisme et de la généralisation. Ce projet s’appuiera sur l’étude de plusieurs cas dans les différents pays du Maghreb.

biographie

Après une licence d’histoire à l’Université Mohamed V (Agdal-Rabat, Maroc), et un DEA d’Etudes Africaines Interdisciplinaires (Université de Montpellier), Jillali El Adnani soutient en 1998 sa thèse de doctorat intitulée : "Entre Hagiographie et histoire, les origines d’une confrérie musulmane maghrébine : la Tijâniyya (1791-1880)" (direction J-L. Triaud, Université de Provence, éditée aux éditions Marsam, Maroc, 2007). En 2006-2007, il participe à la réalisation d’une évaluation de la production scientifique en matière de sciences humaines et sociales au Maroc en partenariat avec le ministère de l’enseignement nationale, l’IRD et la fondation Abdulaziz à Casablanca (Projet Estime).

institut