Rochelle Pinto

Rochelle Pinto
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2019 - 01/07/2020

discipline

Littérature
Sciences du langage et linguistique

Fonction d’origine

Chercheuse

Institution d’origine

(Inde)

pays d'origine

Inde

projet de recherche

Le territoire et le récit : la culture de l’économie à Goa à l’époque coloniale

Les recherches de Rochelle Pinto sur les récits du territoire du XIXe siècle examinent les traces des Thomistes et d’autres philosophies européennes qui ont influencé la pensée politique portugaise ainsi que la construction de systèmes gouvernementaux dans les colonies. Elles traitent de la façon dont ces idées ont créé des arguments dans la relation à la terre et à l’économie agraire, tout en les combinant avec l’approche physiocratique française et l’approche ethnographique britannique. Les romans et les traités ont intégré ces récits civilisationnels indigènes traitant de l’agriculture établie. C’est pourquoi les discours concernant la terre ont à la fois intégré et résisté à ses éléments évoquant la vie agraire, les castes et l’installation du village en Inde.

Les courants de pensées philosophiques et économiques des siècles précédents au Portugal restent peu étudiés bien qu’ils persistent dans les écrits du XIXe siècle. Bien que le XIXe siècle ait vu l’émergence de théories d’économie politique et d’autres conceptions émanant des Lumières anglaises et françaises, des traces de philosophies moins dominantes persistaient et continuaient à définir les idées politiques du XXe siècle. Des recherches récentes ont commencé à retracer l’influence des philosophies jésuites dans le champ de l’économie, mais leur intégration dans la vie quotidienne de l’empire portugais, et particulièrement pendant les derniers siècles à Goa, n’a pas encore été étudié.

biographie

Rochelle Pinto a effectué un séjour de recherche à la Bibliothèque et au Musée du Mémorial Nehru, à New Dehli, de 2015 à 2017. Ses recherches avaient pour objet Le territoire et le récit – la culture de l’économie à Goa au temps colonial. Elle a également bénéficié d’une bourse d’étude du Centre d’Étude des Sociétés en Développement (CSDS) à Dehli en 2014 et enseignait précédemment la littérature à l’Université de Dehli de 2010 à 2014. Elle est l’auteur de Entre les Empires : imprimerie et politique à Goa en 2007 (Oxford University Press), un ouvrage théorisant la nature des politiques linguistiques, de l’imprimerie et du régime colonial à travers l’expérience du colonialisme portugais à Goa au XIXe siècle. Elle a codirigé le projet Archive and Access (www.publicarchives.org, www.publicarchives.wordpress.com) quand elle enseignait à Bangalore au Centre pour l’étude de la culture et de la société entre 2005 et 2009. Elle participe au projet Pensando Goa qui s’intéresse à la littérature portugaise émergeant de Goa et fait partie du Comité scientifique du projet Politique et culture dans la presse périodique coloniale. Elle est née en Inde, à Bombay, a obtenu une licence du St. Xavier College en Littérature anglaise, a terminé son programme de Master au Centre pour la Linguistique et l’Anglais à l’Université Jawaharlal Nehru et a fait son doctorat au Département de Langues et Cultures d’Asie du Sud au SOAS, à Londres en 2003.

institut