Alioum Idrissou

Alioum Idrissou

dates de séjour

01/10/2013 - 30/06/2014

discipline

Histoire

fonction

Enseignant

organisme

Université de Yaoundé I, Cameroun

pays d'origine

Cameroun

projet de recherche

Transmission des charges, opportunisme des statuts et survivances des dogaris au Cameroun septentrional

Ce projet consiste à dévoiler et à analyser le profil, la carrière et surtout les discours des dogaris (ou personnel servile royal au Cameroun septentrional) en rapport avec les mécanismes de conservation et de transmission des charges dévolues à leurs statuts. Il souhaite également appréhender les divers ressorts des survivances de cette institution servile, ainsi que le poids des incapacités et contraintes tant politiques que sociales découlant de leur assujettissement statutaire dans un contexte de convergence locale et planétaire d’accès à l’égalité et à la pleine citoyenneté. La méthodologie adoptée fera l’examen de la littérature se rapportant à l’édification des institutions lamidales et concomitamment à la formalisation des dogaris comme piliers de ces institutions. Le but est de saisir les modalités de transmission de charges et de statuts du personnel servile royal dans la trajectoire de construction du lamidalisme. Au-delà de la contexture et de la conjoncture, seront également analysés les ressorts de la pérennité du réseau “clientéliste”, les modalités de renouvellement, ainsi que les aspects se rapportant aux survivances de ce personnel servile royal au Cameroun septentrional contemporain.

biographie

D’origine camerounaise, Alioum Idrissou est enseignant-chercheur à l’Université de Yaoundé I (Cameroun), institution dans laquelle il a obtenu un doctorat d’histoire en 2006 sur la thématique de la servitude carcérale et de la domination européenne au Cameroun. Ses travaux portent sur l’histoire sociale et culturelle de l’Afrique et du Cameroun (notamment l’histoire de l’enfermement, du contrôle social et de la marginalité) ; l’histoire des pratiques et représentations esclavagistes et serviles dans les sociétés “lignagères” ; l’histoire des constructions des “luttes” contre les maladies dites sociales. Ancien responsable du Pôle d’Excellence Régionale pour l’Université de Yaoundé I (2007-2010) sur “Statuts et représentations du captif et de l’esclave : Afrique, Caraïbes et Europe (XVIe-XXIe siècles)”, il est membre du Centre Africain de Recherches sur les Traites et les Esclavages (CARTE) basé à Dakar (Sénégal) et de l’Association des Anneaux de la Mémoire de Nantes (France). Aussi, a-t-il été responsable du volet historique du projet ANRS 12 155 intitulé “Les prises en charge croisées de la tuberculose et du VIH/Sida : processus historiques et contraintes sociales (Sénégal, Cameroun)” de 2007 à 2010. Depuis 2007, Idrissou Alioum est également personne ressource du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) basé à Dakar.

 

Bibliographie sélective

 

IDRISSON, Alioum. Pratiques esclavagistes et serviles chez les Béti du Cameroun aux XIXe et XXe siècles : esquisse d’une histoire méconnue. Cahier des Anneaux de la Mémoire. L’Afrique centrale atlantique, 2012, n°14, pp. 92-117.

 

IDRISSON, Alioum. Déportation et mise en résidence surveillée des autorités traditionnelles du Cameroun méridional. In Kpwang R. K. La chefferie « traditionnelle » dans les sociétés de la grande zone forestière du Sud-Cameroun (1850-2010) [en ligne]. Paris : L’Harmattan, 2011, pp. 286-303. Disponible sur lien (consulté le 28.05.2013).

 

IDRISSON, Alioum. Prostitution et lutte contre les maladies vénériennes au Cameroun (1923-1964) : discours et pratiques. Kallio (revue pluridisciplinaire de l’Ecole Normale Supérieure de Maroua, Cameroun), 2011, Vol. 1, n°4, pp. 123-141. (Série Lettres et Sciences Humaines).

 

IDRISSON, Alioum. Les Anthropologues, les Historiens et une question de santé publique. In Vidal L. et Kuaban C. Sida et tuberculose : la double peine ? Institutions, professionnels et sociétés face à la coinfection au Cameroun et au Sénégal. Louvain-la-Neuve : Academia Bruylant, 2011, pp. 7-25.

 

IDRISSON, Alioum. La prison au Cameroun allemand : un système pénitentiaire en construction ?. Héritages des Tropiques (revue de recherches historiques et de didactique d’histoire de l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé), décembre 2010, n°5, pp.41-60.

institut