John Davis

John Davis

dates de séjour

01/02/2013 - 30/06/2013

discipline

Histoire

fonction

Professeur

organisme

University of Connnecticut, États-Unis

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Projecting Mediterranean Democracies: the 1812 Constitution of Cadiz, the Triento Liberal and the Italian Revolutions of 1820-21

La récente reconnaissance du caractère international du libéralisme et du nationalisme européen de la première moitié du XIXe siècle, ainsi que l’attention nouvellement portée à la circulation transnationale des idées, a permis de mettre en évidence des transferts culturels restés jusqu’ici peu visibles. L’adoption de la Charte espagnole de 1812 pendant les révolutions italiennes de 1820-1821 offre, à cet égard, l’exemple d’une politique transnationale très explicite, quoique négligée par les historiens. Pourquoi les réformateurs italiens ont-ils adopté cette Charte ? S’agissait-il simplement d’une imitation peu réfléchie et superficielle ? Ou bien ce projet tenait-il à la prise en compte de ce qui était perçu, en Espagne ou Italie, comme des obstacles politiques majeurs au projet fédéral et démocratique ? La Charte de 1812 a-t-elle offert le modèle d’une stratégie démocratique spécifiquement « méditerranéenne », notablement enrichie (comme en Amérique espagnole) par un réseau d’expériences propre aux cultures institutionnelles et juridiques ibériques ? Peut-on identifier les principaux « vecteurs » de la dissémination des idées, les transferts culturels, les interprétations, les diverses formes d’acceptation et de traduction des termes ? Ainsi que les traces qui en sont restées ? Telles sont les principales questions abordées par ce projet, pour lequel les publications de l’époque en l’espagnol, italien, et français constitueront une base documentaire fondamentale, riche et abondante.

institut

01/02/2011