Huricihan Islamoglu

Huricihan Islamoglu
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/01/2017 - 31/03/2017
01/10/2015 - 31/12/2015
01/01/2015 - 31/03/2015
02/01/2012 - 30/06/2012

discipline

Histoire sociale et économique

Fonction actuelle

Professeure émérite

Institution actuelle

Université Bogazici (Turquie)

pays d'origine

Turquie

projet de recherche

Contester la règle de droit : la règle du marché et la justice sociale dans le 18e et 19e siècles

Le premier concerne le droit et son rapport au gouvernement et à la politique, c’est-à-dire la dimension vivante du droit. Il s’agit d’une problématique particulièrement importante dans le monde d’aujourd’hui où le sortilège libéral de la fin du xxe et du début du XXIème siècle, avec ses présupposés libre-échangistes sur l’économie et la société, et leurs relations au droit et au gouvernement, se trouvent soumis par le monde entier à un examen minutieux depuis la crise de 2008 dans les pays occidentaux (Europe et Etats-Unis). Dans un second temps, il est important d’examiner les dynamiques sociétales et l’économie politique qui sous-tendent les lois et le gouvernement, tant dans les sociétés développées que dans celles en émergence, plus précisément il s’agit de se poser les questions suivantes : qui est inclus dans l’arène de contestation politique et sociétale dont la loi et le gouvernement s’occupent ? qui s’exprime dans la façon dont la loi et le gouvernement façonnent l’activité économique ? Le troisième point fait référence à la manière dont l’histoire mondiale s’écrit et se conçoit en relation à une critique d’une Weltanschaung libérale et partisane du libre-échange. L’écriture de l’histoire mondiale depuis le XIXème siècle s’est faite en association étroite avec l’établissement de l’hégémonie européenne sur les régions non-européennes ; cela a signifié forger des histoires non-européennes qui soient les miroirs de l’histoire européenne, idéalisées en termes de libéralisme et de libre-échange. Les changements dans l’équilibre global des forces et l’importance croissante des régions non-européennes permettent de repenser les histoires de ces régions en d’autres termes que ceux de leur asservissement à l’Europe et de leur sous-développement, ou encore, ceux de défense nationaliste vis-à-vis de l’adversaire européen.

biographie

Huri Islamoglu a fait des études en économie et en histoire à l’Université de Chicago et à l’Université du Wisconsin à Madison (Etats-Unis). Elle a enseigné à l’Université Technique du Moyen Orient (Ankara, Turquie), à l’Université d’Europe Centrale (Budapest, Hongrie), à l’Université de Californie à Santa Cruz et à Berkeley ainsi qu’à l’Université de New York. Elle est actuellement professeur émérite d’histoire économique à l’Université Boğaziçi d’Istanbul et, depuis 2008, professeur invitée à l’Université de Californie à Berkeley.

Elle a été membre du Comité pour le Moyen-Orient du Conseil de la Recherche en Sciences Sociales (SSRC, Etats-Unis) de 1989 à 1995. Elle a participé aux comités de rédaction des revues suivantes : The Journal of Historical Sociology, Social and Legal Studies, Toplum ve Bilim. Elle a été Fellow à l’Institut Droit et Société de New York et membre du projet sur les géographies de l’injustice à la Faculté de droit de l’Université de New York; Fellow du St.Antony’s College à Oxford (1995), du Wissenschaftskolleg zu Berlin (1997-98) et du Collegium Budapest (2006). Elle s’intéresse aux domaines de l’histoire économique comparée, de l’économie politique, de l’histoire du droit, de l’histoire agricole et des politiques agricoles, de la mondialisation agricole et de la gouvernance globale.

 

publications

Huricihan Islamoglu
01/12/2016

institut