Teji Grover

Teji Grover

dates de séjour

01/10/2016 - 30/06/2017

discipline

Littérature

fonction

Poète et peintre

pays d'origine

Inde

projet de recherche

Être poète-peintre

Le projet comporte deux parties : d’une part, écrire sur la vocation qui amène à être poète-peintre, la joie mais aussi l’angoisse, les prises de risques et les crises liées à l’exercice combiné des deux formes d’art que sont la poésie et la peinture. D’autre part, écrire des essais sur d’autres poètes et poètes-peintres, indiens et internationaux, célèbres ou inconnus, dont l’œuvre a impacté le regard que Teji Grover porte sur son implication parfois problématique dans ces deux arts depuis ces treize dernières années. Dans la continuité de ses travaux précédents, comme par exemple sur le célèbre poète Hindi Shamsher qui était également peintre, la poètesse suédoise Ann Jaderlund reconnue pour son profond engagement envers l’art visuel, et de Shailendra Dubey, une poètesse-peintre très prolifique bien que peu publiée en Hindi. Teji Grover revisite les œuvres de Rabindranath Tagore, Charles Tomlinson, D.H. Lawrence, Henry Michaux dont les vies de poète-peintre sont très instructives pour comprendre la relation entre l’écriture poétique et la peinture. Elle espère aussi continuer à écrire de la poésie et peindre avec ses préparations de couleurs faites maison à base de substances naturelles. Ce projet vise à étoffer la documentation en cours sur ces couleurs.

biographie

Née en Inde (Panjab), Teji Grover a obtenu un master en littérature anglaise à l’Université de Panjab en 1978. Son mémoire portait alors sur une étude comparative de D. H. Lawrence et de Dostoïevski. Elle a enseigné la littérature anglaise à l’Université à Chandigarh durant vingt ans. Elle a travaillé activement à un enseignement innovant centré sur l’enfant dans l’éducation formelle et élémentaire, écrivant et se documentant durant une bourse d’étude UGC de 1985 à 1989.

Teji Grover a été directrice et écrivaine en résidence de la Chaire de Premchand à Ujjain sous l’égide du département de la culture à Madhya Pradesh, tout en étant Senior Fellow auprès du Ministère central de la Culture (1995-97). Elle est écrivaine et traductrice active du projet indo-suédois de traduction qui a publié cinq volumes de poésie en hindi, une collection de nouvelles, d’essais et de carnets de voyage, un roman et une quinzaine de titres tirés de la littérature classique en hindi, ainsi qu’un écrit contemporain traduit du norvégien et du suédois.

Elle développe un répertoire documenté de teintes naturelles et écologiques tout en réalisant ses propres peintures depuis 2003. Elle a remporté le prix S.H. Raza et les prix Bharat Bhushan Agrawal de poésie. Ses poèmes ont été publiés dans plusieurs langues indiennes et étrangères. Son roman Neela a été repris comme sujet d’une recherche de doctorat et d’une étude complète sur la prose contemporaine et expérimentale par la chercheure polonaise Kamila Junik.

institut