Boris Samuel

Boris Samuel

dates de séjour

01/10/2014 - 30/06/2015

discipline

Anthropologie

fonction

Chercheur

organisme

CERI-Sciences Po, Paris

pays d'origine

France

projet de recherche

Les “politiques de prix” : quantification, exercice du pouvoir et contestation en Mauritanie et au Maroc dans les années 2000

Le projet de recherche de Boris SAMUEL porte sur les “politiques des prix” au Maroc et en Mauritanie. En vue de saisir la manière dont des rapports de pouvoir se déploient autour de la détermination des prix, il analyse simultanément les procédés de la macroéconomie, de la comptabilité et de la statistique et l’émergence du mécontentement et de la contestation autour de la “vie chère” et de ses causes. Il présente ainsi une lecture politique des procédés administratifs et de quantification, qu’il resitue dans les dynamiques sociales et politiques qui les entourent. Travaillant sur plusieurs produits (carburants, produits dits “de première nécessité”), il débouchera sur une description fine des procédés concrets employés dans la détermination des prix. Ces derniers apparaitront comme des lieux où la logique bureaucratique est étroitement mêlée à la domination politique et à la contestation. A l’heure où les tensions autour du niveau des prix se sont multipliées dans de nombreux pays, en particulier dans les contextes sociaux postérieurs aux soulèvements de 2011 dans le Maghreb, ce projet permettra d’analyser les luttes sociales à partir des pratiques de l’économique et de la gestion.

 

biographie

Boris SAMUEL est docteur en sciences politiques. Sa thèse, intitulée La production macroéconomique du réel. Formalités et pouvoir au Burkina Faso, en Mauritanie et en Guadeloupe, a été soutenue en décembre 2013 à Sciences Po Paris. Diplômé de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique - ENSAE, il a travaillé pendant une dizaine d’années comme praticien de l’économie et de la statistique auprès de gouvernements et d’organisations internationales en Afrique. Ses travaux de recherche analysent les modes de gouvernement, la domination et les trajectoires politiques à partir des objets et pratiques de la statistique, de la macroéconomie et de la gestion des finances publiques. Il est secrétaire général du Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques (FASOPO) et enseigne à Sciences Po Paris ainsi qu’à l’Ecole de gouvernance et d’Economie de Rabat, Maroc.

 

SAMUEL Boris. Planning, instability and informality in Mauritania 2003-2011, Canadian Journal of Development Studies, à paraître en 2014

 

SAMUEL Boris. L’Education Pour Tous au Burkina Faso. Une production bureaucratique du réel. In B. HIBOU, La bureaucratisation néolibérale, La Découverte, 2013.

 

SAMUEL Boris. Des statistiques de prix aux rapports de pouvoir : le rôle des analyses quantitatives dans le dialogue social en Guadeloupe depuis 2009. In J.C. WILLIAM, RENO, F. et ALVAREZ F., Mobilisations sociales aux Antilles. Les événements de 2009 dans tous leurs sens, Karthala, 2012

 

SAMUEL Boris. Calcul macroéconomique et modes de gouvernement : les cas du Burkina Faso et de la Mauritanie. In HIBOU B. et SAMUEL Boris, La macroéconomie par le bas, Politique Africaine n°124, décembre 2011, p.101-126

 

SAMUEL Boris et HIBOU B., Macroéconomie et politique en Afrique – introduction au thème “La macroéconomie par le bas”. In HIBOU B. et SAMUEL B., La macroéconomie par le bas, Politique Africaine, n°124, décembre 2011, p.5-27.

institut