Sonia Mbarek Rais

Sonia Mbarek Rais
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2019 - 30/06/2020

discipline

Sciences politiques

Fonction d’origine

Maître-assistante

Institution d’origine

Université de Tunis (Tunisie)

pays d'origine

Tunisie

projet de recherche

Etats et Cultures au Maghreb, les politiques culturelles face au paradigme de la transition démocratique, nouveaux acteurs, problématiques et perspectives

Ce projet propose de porter une réflexion approfondie, sur le présent et le devenir des politiques culturelles, dans le contexte d’une société maghrébine en pleine mutation. Ce qui pose avec acuité, la question de la refonte des politiques culturelles, ainsi que celle de leurs finalités.
Les questions culturelles sont aujourd’hui au centre des intérêts et des discours des gouvernements -paradoxalement elles apparaissent- en crise structurelle de contenus et d’objectifs en raison, d’une part, des mutations universelles de la culture, d’autre part, au processus de démocratisation auxquelles elles sont confrontées. Une crise complexifiée par de nouveaux enjeux technologiques, économiques et commerciaux, ainsi que la montée en puissance de nouveaux acteurs sociaux comme la société civile et les médias.
La question est de savoir, dans quelle mesure et selon quelles modalités, les politiques culturelles au Maghreb peuvent-elles s’adapter, tant au niveau du projet sociétal qu’au niveau de leurs mécaniques institutionnelles, réglementaires et financières, à l’arrivée de ces acteurs multiples au cœur de l’espace public, et du processus de démocratisation ?
Pour répondre à ces questions complexes, il nous a semblé d’un point de vue méthodologique, nécessaire d’articuler trois champs sociologiques : l'analyse des politiques publiques de la culture, la sociologie des acteurs, et la sociologie des pratiques culturelles. L’objectif principal de ce projet est, tout d’abord, d’esquisser quelques pistes de réponses, pour sensibiliser à l’importance stratégique de la culture, comme outil incontournable de socialisation, face aux défis contemporains. Ensuite, il s'agit de faire émerger une vision maghrébine de la culture en lien avec le développement durable, par la reconnaissance et la valorisation des droits de l’Homme. Enfin, il s’agit de proposer de nouveaux modèles participatifs de gouvernance culturelle, et de fournir des réponses aux blocages actuels de la politique culturelle, permettant le repositionnement stratégique du Maghreb, au niveau régional, euro-méditerranéen, et international.

biographie

Sonia Mbarek docteure en sciences politiques de la faculté de droit et de sciences politiques de Tunis -el Manar (2017) est maître-assistante à l’Université de Tunis (ISMT) depuis 2004 et chercheure associée à l’IRMC (2018). Elle est spécialisée en droits de l’homme, droits d’auteur, politiques publiques de la culture, sociologie des relations internationales.
En 2016 elle a été nommée ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine; elle est à l'initiative de la première loi sur le statut de l'artiste en Tunisie, et du projet de valorisation des droits culturels en milieux défavorisés et carcéral. Elle préside le festival international de Carthage (2014-2015), et le festival de la musique tunisienne (2005-2008). Sonia Mbarek est également reconnue en tant qu’artiste lyrique de renommée internationale; elle anime des conférences, des masters class et des concerts de chant arabo-andalous en Tunisie et dans le monde arabe, en Europe et aux Etats-Unis depuis 1990.

institut

01/12/2006