Hamadi Redissi

Hamadi Redissi

dates de séjour

01/10/2015 - 30/06/2016

discipline

Sciences politiques

fonction

Professeur

organisme

Université Al-Manar, Tunisie

pays d'origine

Tunisie

projet de recherche

L’Islam et l’Autre. La controverse monothéiste en langue arabe

L’objet de ce travail est d’examiner le rapport à l’autre en islam, à partir d’un corpus particulier : les controverses théologiques entre les trois religions monothéistes, rédigées en langue arabe à l’époque médiévale. Le débat se déploie au travers d’un immense corpus de textes qui se répartit en trois volets : échange épistolaire, « séances » de controverse et essais individuels. Les auteurs prennant part à ce débat recourent à trois types d’arguments : exégétiques, rationnels et historiques. Qu’est-ce qui se joue dans cette controverse ? La construction de l’identité par la différence. La controverse est généralement abordée via le dialogue œcuménique et plus récemment à partir de la thèse de l’alliance des civilisations (en réponse à celle du choc des civilisations). La perspective adoptée dans ce projet se focalise sur l’islam en situation de « polémique » ; l’islam qui polémique mais qui est aussi objet de réfutation polémique. Son enjeu est la passion pour la vérité selon les règles du parler-vrai. La recherche envisagée relève de l’histoire des idées, discipline classique qui est ici enrichie par l’épistémologie du discours. Il sera ainsi question d’inventorier les thèmes de discussion, de relever des différences entre l’ère médiévale et les temps modernes, mais aussi de suivre les lignes de continuité discursive et de marquer les points de rupture.

biographie

Hamadi Redissi, né en 1952 en Tunisie, est professeur de sciences politiques à l’Université de Tunis. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et études sur le monde arabo-musulman rédigés dans une perspective comparative et pluridisciplinaire (histoire, théorie et sociologie politiques). Il a bénéficié des bourses de la foundation Anne-Marie-Schimmel de Bonn (Juin 2005) et du programme Senior Fulbright de New York (1998-1999). Il a été visiting scholar à l’Université de Yale de 2007 à 2008, puis résident au Center for Advanced Studies « Recht als Kultur » de Bonn en 2010. Il a été également professeur invité à l’Université de Bologne (2000-2010) et à l’Université de Saint Joseph à Beyrouth (2000-2014). Il est membre de l’A.I.M.S. (American Institute For Maghreb Studies), ainsi que du conseil de rédaction des revues Jura Gentium (Florence) et Iris (European Journal of Philosophy and Public Debate). Impliqué dans le débat public en Tunisie, il est président d’honneur de l’Observatoire Tunisien de la Transition Démocratique.

Bibliographie sélective

2014. Islam e modernità, Verona, Ombre Corte.

2011. La tragédie de l’islam moderne, Paris, Seuil.

2007. Le Pacte de Nadjd, Paris, Seuil.

2004. L’exception islamique, Paris, Seuil.

1998. Les politiques en islam, Paris, L’Harmattan.

Contributeur fellows

institut