T.C.A. Rangachari

T.C.A. Rangachari

discipline

Sciences politiques

fonction

Ancien ambassadeur d’Inde en France, Directeur de l’Académie des Études Internationales

organisme

Université Jamia Milllia Islamia à New Delhi, Inde

pays d'origine

Inde

projet de recherche

L’ascension de la Chine et le système international

La Chine est aujourd’hui la deuxième puissance économique mondiale après les Etats-Unis. Suite au succès considérable qu’elle a obtenu dans sa volonté de moderniser – depuis 1978 - l’agriculture, l’industrie, la science et la technologie, la Chine se dirige maintenant vers cette quatrième modernisation qu’est la puissance militaire. Le budget pour la défense chinois dépasse désormais celui du Japon et de l’Inde réunis. La Chine perçoit la croissance militaire comme symbole de sa montée pacifique et comme exigence stratégique d’une grande puissance appelée à défendre ses intérêts au meilleur de ses capacités.

 

Historiquement, les puissances économiques et militaires ont toujours déterminé le programme, les règles et les normes à l’échelle régionale et mondiale. Par conséquence, quel chemin une Chine montante va-t-elle prendre dans le but de remodeler ses environs ainsi que le monde ? Sur quel système de valeurs une Chine militairement et économiquement puissante baserait-elle son rôle de chef de file régional et mondial ?  S’agirait-il des mêmes valeurs que celles qui ont inspiré le nouvel ordre mondial d’après guerre, comme p. ex. l’État de droit, le respect des droits de l’homme et des libertés individuelles ? Les dirigeants du  système politique seraient-ils représentatifs comme dans une démocratie participative ? Le système économique serait-il orienté vers le marché plutôt que contrôlé par l’État ? La société serait-elle libérale ? Dans les relations internationales, quel serait l’instrument de choix dans la résolution des différents et contentieux : le dialogue et autres ressources pacifiques, ou alors la menace et l’utilisation de la force coercitive ?

 

Voilà les questions susceptibles d’influencer en profondeur l’ordre international. Son dénouement est particulièrement significatif pour l’Inde, étant le voisin le plus important de la Chine.

biographie

Au cours d’une longue carrière (36 ans) aux Services Etrangers Indiens, T.C.A. Rangachari a officié dans divers postes à travers les continents. Ayant débuté sa carrière à Hong Kong, il a ensuite déménagé à Pékin dans les années 70 lors de la révolution culturelle et a continué au sein de la Mission Permanente d’Inde auprès de l’ONU à New York, travaillant dans plusieurs comités et ONG, tels que les droits de l’homme, et représentant l’Inde dans les conseils d’administration du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), du FNUAP (Fonds des Nations unies pour la population) et d’UNICEF.

 

Il a été Ambassadeur d’Inde en Algérie, en Allemagne et en France ainsi que Haut Commissaire Adjoint pendant cinq ans au Pakistan.

Il a occupé diverses fonctions au Ministère des Affaires Externes et des Finances du Gouvernement d’Inde à New Delhi, notamment au sein de la Division de l’Asie de l’Est, de la Division de l’ONU et  de la Division External Publicity et il a également été Président du Bureau des Passeports du Gouvernement Indien.

 

TCA Rangachari est titulaire d’un Master en Histoire de Hindu College de l’Université de Delhi. Il parle l’anglais, l’hindi, le tamil, le chinois et le français. Il est membre du Comité Exécutif du think-tank indien Institute for Defence Studies and Analysis, à New Delhi. Il a officié en tant qu’expert externe au Département des Etudes de l’Asie de l’Est, à l’Université Jawaharlal Nehru à New Delhi. Il est l’un des directeurs fondateurs de la Fight Hunger Foundation en Inde (ONG affiliée Action Contre la Faim). Aujourd’hui, il est le Directeur de l’Académie des Etudes Internationales de l’Université Jamia Milllia Islamia à New Delhi.

événements

12/03/2013 - 18:00 - 20:00

institut