Olga Danilova

Olga Danilova
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2015 - 30/01/2016

discipline

Études culturelles
Histoire moderne

Fonction d’origine

Chercheuse

Institution d’origine

Université fédérale de l’Oural (Russie)

pays d'origine

Russie

projet de recherche

Le rôle des collectionneurs et de leurs collections dans la circulation des savoirs et dans le développement des relations franco-russes en sciences humaines (milieu du XIXe siècle - début des années 1920)

Since the middle of the XIX century, many French citizens had kept in touch with the Russian scientific world through the academic missions. These «erudites de terrain» mediated in a matter of knowledge sharing and exchange of experience and ideas between France and Russia. Among all other academic researchers of that time, the name of Baron Joseph de Baye stood out. During his 30 years in Russia the scientific interests of this archaeologist, ethnographer, historian, writer, collector and popularizer were boundless. J.de Baye played a big part in developing Franco-Russian cultural ties without any official and academic post. Due to his travels as well as donation and exchange experience a lot of French library and museum’s collections were enriched or even created. This research project offers a fresh approach to J.de Baye’s biography, collection and archive funds. This extraordinary approach explores the generation of knowledge between France and Russia and the evolution of such terms as «discipline» and «heritage».

biographie

Olga Danilova est chercheuse associée au laboratoire «Identités, Cultures, Territoires» (ICT) de l'Université Paris Diderot et responsable des programmes scientifiques du Centre d’études de l’histoire, de la littérature et de l’art de la France à l’Institut des sciences humaines et des arts (CERHLAF, Université fédérale de l’Oural). Lauréate du prix Onésime Claire (2011) et déteneur d'un diplôme d'honneur de l’Assemblée législative de la région du Sverdlovsk (2012), elle est spécialiste des relations culturelles et intellectuelles franco-russes (fin XIXe-début XXe s.), de l’histoire de la présence française dans l’Oural ainsi que de l’histoire de la slavistique française.

Parmi ses publications majeures figurent « Le groupe de l’abbé Fernand Portal et la Russie (1903-1919) », dans Les Français dans la vie scientifique et intellectuelle russe (XVIIIe–XXe siècles) Moscou, 2010, « Pierre Pascal, sa formation spirituelle et intellectuelle. Les témoignages des archives françaises », dans La Russie et la France: XVIIIe–XXe siècles, Moscou, 2011 et « Jules Legras et la polémique sur la colonisation à la fin du XIXe siècle » dans L’invention de la Sibérie par les voyageurs et écrivains français (XVIIIe-XIXe siècles), Paris, 2014.

institut

01/02/2011