Moïse Williams Pokam Kamdem

Moïse Williams Pokam Kamdem
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2019 - 30/06/2020

discipline

Histoire contemporaine

Fonction d’origine

Enseignant-chercheur

Institution d’origine

Université de Dschang (Cameroun)

pays d'origine

Cameroun

projet de recherche

Internationalisation de la question de l’électrification de l’Afrique : enjeux et initiatives

Depuis quelques décennies, de nombreuses initiatives se constituent en dehors de l’Afrique pour tenter d’accroître de manière décisive le taux d’accès à l’électricité des populations du continent africain. Ce vecteur de développement demeure en effet un luxe pour beaucoup d’Africains.

Ce projet ne vise pas à questionner le processus et les expériences d’électrification du continent, à proprement parler. Il s’appuie plutôt sur l’analyse des politiques publiques internationales pour déterminer pourquoi et comment des gouvernements, des institutions, des associations et des personnalités hors d’Afrique promeuvent l’électrification de ce continent.

Plusieurs objectifs ressortent ainsi de la proposition et de la conduite de ce projet de recherche : comprendre l’intérêt international pour l’électrification de l’Afrique ; analyser les stratégies de mobilisation utilisées pour justifier et mettre en œuvre ces interventions extérieures ; évaluer la contribution de ces initiatives à l’augmentation du taux d’accès à l’électricité en Afrique ; soulever la discussion sur la coordination de ces initiatives.

biographie

Né au Cameroun en 1983, Moïse Williams Pokam Kamdem est enseignant-chercheur à l’Université de Dschang. Il a étudié l’histoire à l’Université de Yaoundé I et à l’Université de Dschang. De 2010 à 2012, il a été bénéficiaire d’une bourse de recherche de la Fondation EDF Diversiterre. Il a soutenu en 2015 une thèse de doctorat en Histoire sur les rapports entre la puissance publique et le capital privé dans le secteur de l’énergie au Cameroun, depuis la période coloniale jusqu’au début du XXIe siècle. Ses recherches portent sur l’histoire de l’énergie (l’électricité et les hydrocarbures principalement), sur l’histoire des entreprises, sur l’histoire des politiques publiques, sur l’intégration économique et plus largement sur les économies et les sociétés contemporaines en Afrique.

institut