Jocelyn Letourneau

Jocelyn Letourneau

dates de séjour

03/02/2014 - 11/07/2014
01/02/2018 - 31/07/2018

discipline

Histoire

fonction

Chercheur

organisme

Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain

pays d'origine

Canada

projet de recherche

Relation au passé et conscience historique chez les jeunes : Le cas du Québec en comparaison de cas européens

Projet de recherche 2017-2018 :

 

Le présent projet vise à poursuivre une collaboration scientifique intense et fructueuse avec Françoise Lantheaume, professeure à l’Université Lumière 2 et directrice du laboratoire Éducation, cultures, politiques (ECP) au sein de cette institution. La coopération entamée a récemment donné lieu à la publication d’un livre largement médiatisé, base de travaux communs à venir. Essentiellement, il s’agit de tirer profit, dans une perspective comparative France-Québec, de deux corpus équivalents, comprenant respectivement plus de 5 000 documents et permettant d’accéder à la conscience historique d’élèves invités à raconter l’histoire de leur pays selon leur entendement et perception. L’objectif du projet vise à pénétrer au cœur de cette conscience historique dans des sociétés où la jeunesse est réputée amnésique (sans mémoire) et apatride (sans appartenance) ; dans des sociétés, aussi, que l’on dit en déficit de représentations communes ; dans des sociétés, enfin, où la pluralisation du tissu social est considérée comme susceptible de générer à terme des problèmes d’intégration collective. Dans quelle mesure les représentations historiques des élèves, concernant leur nation, peuvent avoir un impact sur la construction à venir de ces nations, telle est la question sous-tendant le projet. La dimension comparative France-Québec est essentielle en ce qu’elle permettra de voir s’il est des invariants ou s’il n’y a que du contingent dans les façons par lesquelles les jeunes développent leur conscience historique dans deux démocraties contemporaines fortes. L’une des retombées pratiques du projet, outre de donner lieu à une initiative de structuration internationale de la recherche par l’organisation d’événements à caractère scientifique, sera de voir comment il est possible d’intervenir par l’éducation historique sur la conscience historique des jeunes. En clair : compte tenu du mode de formation de la conscience historique des élèves, qui s’effectue dans le cadre de ce que l’on appellera volontiers un «écosystème d’apprentissage», est-il possible, grâce à l’enseignement de l’histoire, de modifier un stock de représentations historiques déjà présents chez la jeunesse pour lui permettre de s’ouvrir à d’autres conceptions et compréhensions du parcours de sa nation d’appartenance, de résidence ou de référence ?

 

 

Projet de recherche 2013-2014 :

Les jeunes Québécois, dit-on souvent, sont ignorants du passé de leur société. Pour autant, cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas de vision d’ensemble de l’expérience québécoise dans le temps. À cet égard, les sondages qui font état d’un déficit apparent du savoir historique chez les jeunes pourraient cacher l’essentiel. C’est cette hypothèse inaccoutumée – soit que les jeunes, malgré leurs lacunes en matière de connaissances historiques, se font une idée assez forte de ce que fut l’histoire du Québec – que j’ai voulu vérifier en menant, depuis une dizaine d’années, une enquête exhaustive sur les représentations qu’ils offrent du parcours de leur société dans le temps. Simple, la question posée aux jeunes («Raconte-moi l’histoire du Québec comme tu la connais, depuis le début») s’est révélée particulièrement efficace pour susciter chez eux la production de courts récits d’histoire du Québec – plus de 5000 textes amassés jusqu’à maintenant. Le présent projet vise à maximiser les potentialités empiriques, mais surtout théoriques, de cette recherche originale en vue de cerner la forme et le fond, d’une part, et de saisir le mode de développement, d’autre part, de la conscience historique collective des jeunes Québécois, dont on sait l’importance qu’elle revêt dans la formation de leur conscience citoyenne au présent. L’intérêt d’un séjour au Collegium de Lyon vient du fait qu’une équipe de recherche basée à l'Université Lumière-2 s'active sur un projet parent au nôtre. Il est à prévoir d'intéressantes comparaisons entre le cas québécois et des cas européens.

biographie

À l’Université Laval, Jocelyn Létourneau est chercheur au CÉLAT et professeur au département des sciences historiques depuis 1985. Titulaire de la chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain entre 2001 et 2015, il a été, au cours de sa carrière, boursier du Zentrum für interdisziplinäre Forschung (Université de Bielefeld), de l’Institute for Advanced Study (Princeton, N.-J.), de la Fondation Fulbright (UC Berkeley) et du Collegium de Lyon. Entre 2006 et 2012, il a dirigé une alliance de recherche universités-communautés (ARUC) sur le thème «Les Canadiens et leurs passés». Lauréat de plusieurs prix, dont celui de la Fondation Trudeau pour l’excellence de ses recherches, Jocelyn Létourneau est membre de la Société royale du Canada depuis 2005. Jusqu’ici, il a publié 18 livres, dont 7 en solo, sur des thèmes touchant la conscience historique des jeunes ; les rapports entre histoire, mémoire et identité ; les grandes représentations collectives de la société québécoise ; la relation que les Québécois entretiennent avec le(ur) passé ; les mutations de la référence collective québécoise. Intellectuel public et historien participant au débat sur la question du « grand récit collectif des Québécois », il a posé les bases d’une vision bien à lui de l’histoire du Québec, vision fondée sur la préhension de l’expérience québécoise à travers les concepts de contacts, de passages, d’actualisation culturelle et de culture politique ambivalente, vision qui a généré sa part de discussion parce que sortant de la représentation commune du parcours québécois comme « destin manqué ou dévié ».

 

PUBLICATIONS PRINCIPALES :
LIVRES
• Canadians and their Pasts, avec Margaret Conrad, Kadriye Ercikan, Gerald Friesen, Delphin Muise, David Northrup, Peter Seixas, Toronto, University of Toronto Press, 2013.
• Le Québec entre son passé et ses passages, Montréal, Fides, 2010.
• Que veulent vraiment les Québécois ? Regard sur l’intention nationale au Québec (français) d’hier à aujourd’hui, Montréal, Boréal, 2006.
• Le Québec, les Québécois : un parcours historique, Montréal, Fides, 2004.
• A History for the Future : Rewriting Memory and Identity in Quebec, Montréal, McGill-Queen's University Press, 2004.
• Passer à l'avenir : histoire, mémoire, identité dans le Québec d'aujourd'hui, Montréal,Boréal, 2000.

 

ARTICLES
• «A Giant with Clay Feet : Quebec Students and the Historical Consciousness of the Nation», avec Stéphane Lévesque et Raphaël Gani, International Journal of Historical Learning, Teaching and Research, vol. 11, 2, mai 2013: 159-175.
• «What is to be done with 1759 ?», Philip Buckner et John Reid, eds., 1759 Remembered : Interpreting the Conquest, Toronto, University of Toronto Press, 2012: 279-302.
• «The Current Debate on History Education in Quebec», Penney Clark, ed., New Possibilities for the Past : Shaping History Education in Canada, Vancouver, UBC Press,2011: 81-96.
• «Québécois et Canadiens face au passé : similitudes et dissemblances», avec David Northrup, Canadian Historical Review, 92, 1, 2011: 163-196.
• «Quelle histoire d’avenir pour le Québec ?», Histoire de l’éducation, 126, avril-juin 2010: 97-119.
• «Canadians and their Pasts : An Exploration in Historical Consciousness», avec Margaret Conrad et David Northrup, The Public Historian, 31, 1, février 2009: 15-34.
• «L’histoire du Québec racontée par les élèves du secondaire. L’impact apparent du cours d’histoire nationale dans la structuration d’une mémoire historique collective chez les jeunes Québécois», avec Christophe Caritey, Revue d’histoire de l’Amérique française, 62, 1, été 2008: 69-93.
• «Mythistoires de loser : introduction au roman historial des Québécois d’héritage canadiens-français», Histoire sociale/Social History, vol. 39, n° 77, mai 2006: 157-180.
• «Mémoire et récit de l'aventure historique du Québec chez les jeunes Québécois d'héritage canadien-français : coup de sonde, amorce d'analyse des résultats, questionnements», avec Sabrina Moisan, Canadian Historical Review, 85, 2, juin 2004: 325-356.

publications

Jocelyn Létourneau
01/06/2014

institut

01/12/2006