Marcel Fournier

Marcel Fournier
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2013 - 30/06/2014

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Montréal (Canada)

pays d'origine

Canada

projet de recherche

La sociologie française contemporaine, 1945-2010

Notre projet est d’étudier le développement de la sociologie en France de 1945 à 2010. Notre perspective est socio-historique, au carrefour de l’histoire des idées et d’une sociologie du système universitaire et du champ intellectuel français et comprend trois axes d’analyse : 1) les débats théoriques, 2) les questions de société et les conjonctures économico-politiques et 3) le mode d’organisation de la recherche et de l’enseignement universitaire.
Une grande importance sera accordée à la configuration intellectuelle  (courants et débats théoriques, approches méthodologiques, enquêtes) de la discipline et au mode d’organisation et de structuration de la discipline (départements universitaires, populations étudiantes, laboratoires ou centres de recherche (CNRS, revues, écoles de pensée). Mais nous tiendrons aussi compte du contexte socio-politico-institutionnel, avec les grandes questions que se pose une société en pleine transformation et les moyens (politiques de la recherche, création d’organismes , appels d’ordre, etc.) que l’État se donne pour trouver des solutions aux nombreux problèmes auxquels sont confrontés gouvernement, groupes et acteurs sociaux.

biographie

Marcel Fournier est professeur de sociologie à l'Université de Montréal, chercheur associé à l'École Pratique de Hautes Études-Sorbonne (Paris) et au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRTS). Ses trois grands domaines de recherche de  sont : 1) Théorie sociale et histoire de la sociologie. Depuis la rédaction de sa thèse de doctorat sous la direction de Pierre Bourdieu, il a consacré une grande partie de ses recherches à l’histoire des sciences sociales. Ses premiers travaux ont porté sur les sciences sociales au Québec, comme on le voit dans son ouvrage L’Entrée dans la Modernité. Science, culture et société au Québec (1986) dont trois chapitres portent sur des pionniers des sciences sociales et de la sociologie. 2) Il a ensuite acquis une reconnaissance internationale pour ses travaux sur l’École sociologique française et en particulier ses deux magistrales biographies de Marcel Mauss et d’Émile Durkheim, qui ont été publiées chez Fayard (Paris) et traduites en plusieurs langues. Enfin, il a aussi mené des recherches sur les conditions d’accès et de réussite dans la carrière d’artistes au Québec et il réalise actuellement une étude comparative (Canada et Etats-Unis) sur « Université et architecture » en collaboration avec les architectes France Valaelthem et David Covo.
 

événements

22/11/2013 (Toute la journée) - 29/11/2013 (Toute la journée)

institut

01/02/2011