Marc-Henry Soulet

Marc-Henry Soulet
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2016 - 30/06/2017

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Fribourg (Suisse)

pays d'origine

Suisse

projet de recherche

Le travail social, une activité d’auto-conceptualisation professionnelle prudentielle. Essai de modélisation d’une théorie intégrée du travail social

Ce projet se propose de reprendre systématiquement des travaux partiels et sectoriels menés jusqu’ici pour élaborer une modélisation théorique du travail social autour d’un axe pivot, la dimension prudentielle de l’activité des travailleurs sociaux. Poser que le travail social doit être entendu comme une activité prudentielle en raison des épreuves de professionnalité que l’incertitude des finalités poursuivies et des moyens à mettre en œuvre en même temps que l’ambivalence des tâches à effectuer imposent aux intervenants sociaux ne signifie pas qu’il s’agit d’une affaire personnelle marquée du sceau de la subjectivité, ni qu’il existerait en travail social une irréductibilité à toute formalisation, inhérente à la dimension (et à la nature) humaine de cette activité. Au contraire, c’est marquer la double qualité de l’activité entreprise, celle d’une exigence de justesse avec la situation et celle d’une prétention à l’universalité de la construction opérée. L’hypothèse structurante de la modélisation théorique envisagée repose sur une caractérisation de ces enjeux de professionnalité autour de quatre espaces d’interrogation (les fins, les pratiques, le contexte et la situation) dont les propriétés voisines (l’incertitude, la faible codification, l’ombre et la labilité) qui appellent à la prudence et obligent aussi à composer en situation, contraignent les travailleurs sociaux à un travail continuel d’auto-conceptualisation professionnelle de leur intervention en situation pour la rendre socialement significative et efficace.

biographie

Marc-Henry Soulet est professeur ordinaire de sociologie, titulaire de la Chaire de Travail social et politiques sociales de l’Université de Fribourg en Suisse. Il est l’actuel Président de l’Association internationale des sociologues de langue française. Il est à ce titre pleinement concerné par (et engagé dans) les transformations contemporaines des sciences humaines et sociales au plan pédagogique et scientifique. Il développe ses travaux dans une triple direction : 1) l’analyse des formes concrètes d’intervention sociale et celle des transformations contemporaines de l’État social ; 2) la compréhension des mécanismes de gestion des identités discréditées et celle des modalités d’action en situation de vulnérabilité ; et 3) l’étude des formes de traitement social de la non-intégration. Il dirige la collection Res socialis chez Academic Press Fribourg où il a coordonné la publication de plusieurs ouvrages et a publié de nombreux articles dans le champ des problèmes sociaux comme sur des questions épistémologiques et méthodologiques en sciences sociales.

événements

institut