Danièle Joly

Danièle Joly

dates de séjour

01/10/2011 - 30/05/2012

discipline

Sociologie

fonction

Professeur

organisme

Université de Warwick, Royaume-Uni

pays d'origine

Royaume-Uni

projet de recherche

Les femmes issues de l’islam en France et en Grande-Bretagne et leur participation politique

Ce projet examine la participation civique et politique des femmes dont les origines familiales se situent dans des pays à dominante musulmane, en menant une comparaison entre la France et la Grande-Bretagne. Il traite de l’interaction de ces femmes avec les institutions des sociétés française et britannique dans le cadre de la structure et de la culture politique des pays étudiés. Il explore leur capacité à se reconstituer comme acteurs sociaux tout en explicitant leur position en tant que femmes, issues de l’immigration, et de culture musulmane. Il dresse le profil sociologique de ces femmes dans les deux pays. Il étudie le théâtre de leur action : au sein de leur groupe et dans leur interface avec les sociétés française et britannique. Il développe une typologie des modes de participation et des associations dans lesquelles s’exerce leur action. Il analyse leur positionnement en relation avec les questions brûlantes du hijab et du radicalisme islamique.

 

Cette recherche approfondie, conduite dans les deux pays, s’appuie sur un fort travail empirique : une recherche documentaire, une enquête quantitative à partir de questionnaires suivant le modèle de l’Audit of Political Engagement britannique (MORI), une centaine d’entretiens qualitatifs avec des femmes dont un tiers d’entre elles jouent le rôle de leaders, des observations participantes dans des associations, une intervention sociologique. Elle élabore une réflexion théorique à la lumière de ces nouvelles données originales.
 

 

Cette résidence a bénéficié d'une aide de l'État gérée par l'Agence nationale de la recherche dans le cadre des programmes d'Investissements d'avenir au titre du Laboratoire d'excellence RFIEA+.

biographie

Professeur à l’université de Warwick et directrice du Centre de relations ethniques (CRER). Elle a étudié à l’université de Nanterre et à l’université Paris-Sorbonne, et est docteur de l’université d’Aston (PhD) et de l’université de Warwick (D.Litt).

 

Ses recherches portent sur les musulmans en Europe, les réfugiés en Europe et les relations ethniques.

 

Elle est l’auteur de L'Emeute (2007), Muslims in Prison (2005), Blacks and Britannity (2001), Haven or Hell: Asylum Policy and Refugees in Europe (1996), Britannia's Crescent: Making a Place for Muslims in British Society (1995), Refugees: Asylum in Europe (1992) et The French Communist Party and the Algerian War (1991). Elle a dirigé les ouvrages suivants : International Migration in the New Millennium (2004), Global Convergence in Asylum Regimes (2001), Scapegoats and Social Actors (1998), et co-dirigé Immigrant Associations in Europe (1987) et Reluctant Hosts: Europe and its Refugees (1989).

 

Elle participe activement à de nombreux réseaux de recherche  européens et internationaux.

institut

01/02/2011