Zekeria Ahmed Salem

Zekeria Ahmed Salem
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2012 - 30/06/2013

discipline

Sciences politiques

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Nouakchott (Mauritanie)

Fonction actuelle

Director of the Institute for the Study of Islamic Thought in Africa

Institution actuelle

Northwestern University (États-Unis)

pays d'origine

Mauritanie

projet de recherche

Vivre et contester l’esclavage en Afrique et dans le monde musulman contemporain : approche comparative à partir du cas de la République Islamique de Mauritanie

L’abolition de l’esclavage n’a jamais mis fin au travail servile ni même abouti de façon spontanée à l’émancipation sociale par le salariat. Dans certaines parties du monde, la persistance de la validité des hiérarchies sociales traditionnelles s’est même souvent traduite par une persistance de l’esclavage jusque et y compris dans la période postcoloniale.  Aujourd’hui encore, un peu partout dans le monde, chercheurs et organisations internationales s’accordent à considérer que, malgré le triomphe supposé de l’Etat de droit et des droits humains, l’esclavage n’est pas, loin s’en faut,  « un dossier clos». Au mieux, il se serait « reconfiguré » parfois sous des formes qualifiées de « modernes». S’appuyant sur le cas de la République islamique de Mauritanie, petit pays situé à cheval entre Afrique du Nord et Afrique noire, le présent projet explore les manières dont les populations arabophones d’origine servile (haratines) vivent et contestent de façon organisée et pacifique depuis trente ans au moins tout à la fois le travail servile, la subordination symbolique et l’exclusion politique. Il met l’accent en particulier sur des mobilisations au croisement des enjeux identitaires, des luttes sociales et du combat politique et même religieux. L’objectif est d’explorer des questions fondamentales telles que le sens du « travail», la liberté, la citoyenneté, la subjectivité et, last but not least, «l’esclavage moderne».​

biographie

Zekeria Ahmed Salem est professeur de science politique à l’université de Nouakchott, Mauritanie. Il est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Institut d’études politiques de Lyon, Université Lumière Lyon 2 (1996). Entre 2005-2007, il a été Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur puis du Ministère du Développement Rural. Il est le premier universitaire mauritanien à avoir obtenu une bourse Fulbright des Etats-Unis d’Amérique (University of Florida, 2010-2011). Ses recherches actuelles portent sur l’Etat, l’Islam et les transformations sociales dans le monde musulman et en Afrique.​ Il se spécialise dans l'islam et la politique musulmane en Afrique dans une perspective comparative. Ses recherches portent sur les débats académiques contemporains concernant la religion et la politique, en particulier l'interaction dans les sociétés africaines contemporaines sur divers sujets: État, autorité religieuse, race, hiérarchies sociales, politique identitaire, savoir islamique et pouvoir politique. Les intérêts de recherche secondaires d'Ahmed Salem comprennent les négociations quotidiennes sur la citoyenneté, la bureaucratisation et l'institutionnalisation de l'État en Afrique.

Zekeria Ahmed Salem a été nommé en 2017 Directeur de l'Institut pour l'Etude de la Pensée Islamique en Afrique de l'Université Northwestern. 

publications

institut