Joachim NETTELBECK

Joachim NETTELBECK

dates de séjour

01/04/2014 - 30/06/2014

discipline

Sociologie

fonction

Ancien Secrétaire Général

organisme

Institut d’Etudes Avancées de Berlin, Allemagne

pays d'origine

Allemagne

projet de recherche

Pour une administration de la recherche de qualité

L’importance d’une bonne administration de la recherche est facilement sous-estimée. Ni le public, ni les chercheurs ne l’apprécient à sa juste valeur. L’intérêt du public se concentre sur les décisions politiques. Pour le chercheur c’est le résultat qui compte et non pas les conditions plus ou moins favorables dans lesquelles il travaille ; il a une image de l’administration comme d’un mal inévitable qui lui coûte trop de temps.

Comme toute administration, l’administration de la recherche se sert des moyens, du droit, de la gestion du personnel et des moyens financiers, de la négociation etc., mais elle tient sa particularité de son objet, la recherche, qui elle, dépend des chercheurs. Donc, l’administration a comme objectif premier d’être au service des chercheurs.

L’administrateur de qualité traduit les opportunités qui s’ensuivent de la créativité du chercheur en organisation propice à faciliter la recherche par de bonnes conditions. Cette tâche de traduction entre les besoins du chercheur et les conditions du système de recherche peut se poser à tout moment. En acceptant cette tension inhérente, l’administrateur doit être préparé à une mentalité de réflexivité. Cette mentalité s’oppose au “New Public Management” qui invite à suivre des algorithmes préconçus et qui fait disparaître les dilemmes ou tensions entre la tâche publique et l’esprit d’être au service du chercheur, et ceci en faveur de l’administration. Le chercheur se voit transformé en serviteur de l’administration.

La description de la routine de l’administration se trouve dans les “textbooks”, l’administration réflexive par contre est difficile à décrire. Mon plan réside en l’écriture d’un nombre conséquent d’histoires significatives soulevant des sujets importants de l’administration de recherche comme l’internationalisation, la transparence ou l’excellence. Il n’en résulte pas un livre scientifique, mais comprendre le succès du “New Public Management” dans ses contextes multiples est la condition pour bien articuler mes histoires. Cette question touche à des disciplines diverses, comme les sciences de l’administration, l’économie, les sciences de la gestion d’où ses méthodes sont empruntées, le droit constitutionnel, les sciences de la politique qui justifient leur implantation dans le système politique. Un institut d’études avancées et ses résidents promettent d’être un milieu intellectuel adéquat pour de telles questions transdisciplinaires.

biographie

Joachim Nettelbeck, née le 27 mai 1944 à Mannheim, a étudié le droit et la sociologie à Fribourg-en-Brisgau et à Berlin. De 1971 à 1978 il était l’administrateur de la Fachhochschule für Wirtschaft Berlin (IUT d’économie). Un séjour de recherche en France en 1978/79 aboutissait à son doctorat en sociologie (dissertation “Zur Berufung von Hochschullehrern in der Bundesrepublik und in Frankreich” sur le recrutement des professeurs d’université en Allemagne et en France). De 1979 à 1981 il était l’assistant de direction du DAAD (Service d’échange universitaire de l’Allemagne) à Bonn. Depuis sa création en 1981 jusqu’en 2012, il était le secrétaire général du Wissenschaftskolleg zu Berlin.

institut