Ota De Leonardis

Ota De Leonardis
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2011 - 31/12/2011

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Professeure

Institution d’origine

Université de Milan Bicocca (Italie)

pays d'origine

Italie

projet de recherche

Flatland ou le déclin de la verticalité : représentations de l’ordre social dans le nouveau capitalisme d’occident (ou occidental)

Le projet de mon livre se fonde sur les recherches que j’ai conduites ces dernières années autour des changements dans la gestion et l’organisation des politiques sociales en Italie et en Europe. Ces recherches m’ont fourni les donnés analytiques nécessaires à l’investigation des changements normatifs et constitutionnels que l’on voit à l’œuvre actuellement dans le capitalisme occidental. Ce livre voudrait contribuer à la discussion en montrant comment les représentations symboliques d’un aplatissement de l’architecture verticale de la modernité agissent vis-à-vis de ces changements, tel qu’on peut le voir, par exemple, avec la figure du réseau. Le but est de découvrir comment et sous quelle forme se déplacent les rapports de domination dans cette société horizontale.

biographie

Ota de Leonardis est Professeur de sociologie de la culture au département de sociologie et de recherche en sciences sociales de l’Université Milano-Bicocca (Italie). Elle intervient dans le cadre des masters et écoles doctorales en sociologie et dans la planification et la gestion des politiques sociales. Elle est membre de l’équipe pédagogique du programme doctoral européen en urbanisme URBEUR. Depuis 2003, elle assure la direction du Centre de recherche en sociologie de l’action publique Sui Generis, dont elle est la fondatrice. Elle est membre des comités scientifiques du Centre d’étude pour la réforme de l’État à Rome et du Centre de recherche en politiques urbaines URBAN@IT à Bologne, et elle fait partie du comité de rédaction de nombreuses revues italiennes et européennes.

Elle a enseigné et mené des recherches à l’étranger, notamment à l’université de Buenos Aires (Argentine), à l’université de Sherbrooke (Québec, Canada) et à l’université nationale de General Sarmiento (UNGS, Buenos Aires, Argentine).

Ses recherches portent principalement sur les institutions, la gestion et l’instrumentalisation du secteur public, notamment dans le domaine des politiques sociales, ainsi que sur les transformations affectant l’espace public, la citoyenneté et la démocratie. Elle a récemment co-écrit avec Serafino Negrelli et Robert Salais, un ouvrage en anglais intitulé Democray and Capabilities for Voice. Welfare, Work and Public Deliberaton in Europe (Peter Lang, Bruxelles, 2012).

publications

Ota de Leonardis
02/04/2012

institut