Yanhua Deng

Yanhua Deng
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/01/2015 - 30/06/2015

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université d’Economie et de Finance du Sud-Ouest (Xinan Caijing Daxue), Chengdu (Chine)

Institution actuelle

Département de Sociologie, Université de Nanjing (Chine)

pays d'origine

Chine

projet de recherche

Répression relationnelle et protestation urbaine populaire en Chine

Yanhua Deng a pour but d’explorer la répression relationnelle (utilisation des liens sociaux pour démobiliser les contestataires) et la contestation populaire dans les zones urbaines en Chine.

Pour mener cette recherche, elle s’appuie sur des méthodes tant quantitatives que qualitatives. Dans un premier temps, elle compte utiliser les résultats d’un sondage national pour tester l’hypothèse selon laquelle avoir des liens forts avec des personnes travaillant au gouvernement ou dans des institutions publiques pourrait limiter la participation à la contestation sociale. D’autre part, elle a collecté d’abondantes données, au travers d’interviews et de reportages dans les medias, sur plus de 30 incidents de démolition urbaine durant lesquels la répression relationnelle a été utilisée.

Les recherches conduites pas Yanhua Deng ont pour ambition de contribuer à une meilleure compréhension de la société chinoise. Tout d’abord, le projet démontre que les réseaux sociaux, particulièrement les liens personnels forts, ont souvent un effet de démobilisation dans la Chine autoritaire tout en ayant un fort potentiel de mobilisation contestataire. Ensuite, ce projet explorera les continuités et changements de la “culpabilité par association”, véritable institution en Chine. Enfin, ce projet s’intéressera au rôle de localisation dans la pratique et l’efficacité de la répression relationnelle.

biographie

Yanhua Deng est professeur de sociologie à l'Université de Nanjing (Chine), après avoir enseigné les sciences politiques à l’Université d’Economie et de Finance du Sud-Ouest (Xinan Caijing Daxue) de Chengdu. Elle a obtenu son doctorat de sciences politiques en juillet 2010 à l’Université chinoise de Hong Kong. Sa thèse portait sur la contestation environnementale dans la Chine rurale. Ses recherches portent sur les politiques contestataires, la politique environnementale et la gouvernance en Chine à l’échelon local. Elle a publié des articles dans The China Quarterly, The China Journal, et le Journal of Contemporary China.

 

 

 

institut