Ashis Nandy

Ashis Nandy

dates de séjour

01/04/2014 - 30/06/2014

discipline

Sociologie

fonction

Chercheur

organisme

Centre pour l’Etude des Sociétés en Développement (CSDS, Delhi)

pays d'origine

Inde

projet de recherche

Le cosmopolitisme alternatif

Le modèle dominant de cosmopolitisme, qui fut longtemps considéré comme la seule forme viable de cosmopolitisme, inclut autant qu’il exclut. Certains chercheurs le reconnaissent, mais il ne semble pas que leurs voix soient entendues au-delà des petits cercles de spécialistes des aires culturelles ou des historiens de la culture. Et pourtant, au cours d’explosions de violence, de nombreuses communautés voient se lever des personnes ou des groupes qui déploient des formes de “bons voisinages” pour résister à la violence. Dans une étude en cours sur les violences au moment de la partition entre l’Inde et le Pakistan, 40% des survivants déclarent avoir été aidés par des personnes “de l’autre camp” et/ou savoir que des voisins ou amis avaient reçu une telle aide. Et les sauveurs ont parfois été tués avec les personnes qu’ils essayaient de secourir.

Comment expliquer une telle résistance ? Trouve-t-on des éléments de réponse dans les formes alternatives de cosmopolitisme et dans les formes non-modernes d’hospitalité, plus à l’aise avec la diversité radicale ou extrême ? Existent-ils, dans les cultures n’ayant pas bénéficié des valeurs inspirées des Lumières, des ressources alternatives à utiliser face aux projets génocidaires de notre époque ? Ces questions sont restées peu exploitées, et sous-théorisées.

Cette étude espère identifier les composants de ces formes alternatives de cosmopolitisme et d’hospitalité, ainsi que du langage de la dissidence qui les sous-tend.

biographie

Ashis Nandy est politologue, futurologue et spécialiste de psychologie culturelle. Il est associé au Centre pour l’Etude des Sociétés en Développement (CSDS, Delhi) depuis plus de 40 ans ; ainsi qu’à divers mouvements et initiatives visant à explorer les alternatives dans différentes sphères du savoir et de la culture. En 2007, Ashis Nandy a reçu le Grand Prix du Prix de la Culture Asiatique de Fukuoka, et en 2008, il faisait partie de la liste des 100 intellectuels choisis par le journal Foreign Policy et la Fondation Carnégie pour la paix internationale. En 2002-2004, il était “National Fellow” du Conseil Indien pour la Recherche en Sciences Sociales.

Les travaux d’Ashis Nandy alternent entre la destructivité de l’humain et les potentialités de l’humain. Il a combiné ces intérêts pour sortir des cadres conventionnels, intégrant dans ses travaux des sensibilités et catégories issus des systèmes de pensées marginaux. Il a notamment publié Alternative Sciences: Creativity and Authenticity in Two Indian Scientists (Oxford University Press, 1995), The Tao of Cricket: On Games of Destiny and the Destiny of Games (Oxford University Press, 2000), An Ambiguous Journey to the City: The Village and Other Odd Ruins of the Self in Indian Imagination (Oxford University Press, 2000), Romance of the State and the Fate of Dissent in the Tropics (Oxford University Press, 2008), Time Warps (Rutgers University Press, 2002), and Traditions, Tyranny and Utopias (Oxford University Press, 1988).

institut