Zhenyu Mou

Zhenyu Mou
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2016 - 01/07/2017

discipline

Histoire moderne

Fonction d’origine

Professeur associé

Institution d’origine

Shanghai Academy of Social Sciences (Chine)

pays d'origine

Chine

projet de recherche

CADASTRES, MARCHE FONCIER ET TRANSFORMATION URBAINE DES COLONIES ÉTRANGÈRES DE SHANGHAI (1843-1943)

Ce projet propose d'explorer la transformation urbaine de Shanghai à travers l'étude des cadastres et du marché foncier pendant un siècle (1843-1943). Les cadastres et les actes fonciers permettent la construction de séries spatiales complètes sur la transformation des terres urbaines et du marché foncier qui peuvent être traitées dans les systèmes d’information géographique (SIG). L’objectif est d’établir les modes de développement de la ville en mettant l'accent sur les relations entre l'homme et la nature, les propriétaires immobiliers et les autorités municipales. La méthodologie, du projet s'inscrit dans le domaine de l'histoire spatiale, en mettant l'accent sur la géo-visualisation et l'utilisation des SIG. Il exige la collecte et le traitement de grandes quantités de données quantitatives et qualitatives et la mise en œuvre d'instruments innovateurs pour la recherche historique. Ce projet constituera un exemple significatif de l'activation des sources historiques par le biais du SIG.

biographie

Zhenyu Mou est professeur associé à l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences sociales de Shanghai (SASS). Né en 1979 dans la province de Shandong en Chine, il a obtenu sa licence d’histoire à l’École normale supérieure de Yantai (maintenant Université de Ludong) en 2002. Il a soutenu son master (2006) et son doctorat (2010) en géographie historique à l’université de Fudan. Il a été chercheur post-doctorant à l’Université Lumière Lyon 2 (allocations du ministère français des Affaires étrangères et de la Région Rhône-Alpes)de septembre 2010 à juillet 2012. Il a été à nouveau chercheur invité au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) à Lyon (bourse Fernand Braudel) de mars 2015 à janvier 2016. Il travaille en particulier sur la géographie historique du Shanghai moderne (1843-1949). Il est l’auteur de deux ouvrages (dont une traduction) et de plus d'une douzaine d’articles.