Yongle Zhang

Yongle Zhang
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/01/2020 - 01/07/2020

discipline

Sciences politiques

Fonction d’origine

Maître de conférence

Institution d’origine

École de Droit de l’Université de Pékin (Chine)

pays d'origine

Chine

projet de recherche

La Grande Guerre et les politiques constitutionnelles de la République de Chine depuis l’ère Yuan Shih-Kai jusqu’à la révolution nationaliste

Ce projet interdisciplinaire se concentre sur la relation entre la Première Guerre Mondiale et le changement de l’ordre constitutionnel chinois dans les années 1910 et 1920, tout en s’efforçant d’y relier l’histoire constitutionnelle, diplomatique et intellectuelle. Il est basé sur la présupposition que la chute ultime du système de Vienne lors de la Guerre et l’échec à rétablir une concertation des grands pouvoirs dans l’après-guerre a créé un contexte international radicalement différent de celui de l’avant-guerre, permettant ainsi à la Chine d’avancer sur un nouveau chemin de changement constitutionnel. Ce projet explorera une série de thèmes tels que le déclin du discours de « standard de civilisation », le conflit entre le monarchisme constitutionnel et le républicanisme, les politiques de légitimisme constitutionnel, les changements d’intention dans la construction de la Constitution dans la jeune République de Chine, le déclin des politiques centrées sur les formes constitutionnelles et l’essor de nouvelles révolutions, etc. dans un essai de construction d’un nouveau récit et d’une nouvelle compréhension du développement de la politique chinoise au XXe siècle.

biographie

Yongle Zhang est maître de conférence à l’École de Droit de l’Université de Pékin. Il est né en 1981 à Wenzhou en Chine et a reçu son doctorat en sciences politiques de l’Université de Californie à Los Angeles en 2008. Il a été chercheur associé de l’Institut d’études avancées de Berlin (Wissenschaftskolleg zu Berlin) pendant l’année académique 2014-2015. Ses intérêts académiques comprennent la constitution comparative, l’histoire constitutionnelle chinoise, l’histoire intellectuelle de l’Europe, l’historiographie gréco-romaine, etc. Ses recherches récentes se concentrent sur des sujets tels que la construction de l’État-Nation et le changement constitutionnel, la loi internationale et impériale, les partis et la représentation politiques ainsi que l’éthique politico-légale. Il publie majoritairement en chinois et en anglais et certains de ses travaux ont été traduits en espagnol, français et coréen.

institut