Brian Langille

Brian Langille
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/01/2012 - 30/06/2012

discipline

Droit

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Toronto (Canada)

pays d'origine

Canada

projet de recherche

Le droit du travail est-il possible ?

Le droit du travail est rendu possible par, et dépend d’un récit auto-formateur, qui décrit son domaine empirique, identifie ses espaces de construction conceptuelle, et fournit une explication normative de sa signification. On sait depuis longtemps que la longue narration dominante du Droit du travail est en état de siège. De nombreux chercheurs ont documenté la disparition de ses bases empiriques/ conceptuelles - le déclin du modèle standard d’emploi, et ainsi de suite. Mais peu d’entre eux ont identifié et pris en compte l’autre tâche à venir - celle de comprendre les comptes traditionnels d’évaluation et de se demander si un nouveau type d’évaluation plus morale existe ou peut être appelé à l’existence. Ce projet de recherche expose et explore cette veine normative. Il s’appuie sur les travaux d’Amartya Sen, et sur sa description de la notion de «liberté humaine» en tant que source d’inspiration. L’objectif est d’identifier et d’expliquer la nouvelle acceptation du droit du travail. Cela implique, entre autres, un réexamen afin de savoir si le droit du travail peut être « influencé » sur le plan mondial et en particulier dans les «pays en voie de développement», par exemple par l’OIT.

biographie

Brian Langille est professeur de droit à l’Université de Toronto. Il y assure aussi des enseignements au Centre des Relations Internationales et au Centre d’études des Relations Industrielles et est membre du Centre d’Ethique. Directeur adjoint du cycle de Master et Doyen de la Faculté de droit, le professeur Languille a aussi siégé au Conseil d’administration de ’Université de Toronto. Il a étudié la philosophie à l’Université Acadia et le droit à l’Université de Dalhousie et d’Oxford. Il a exercé à l’Université de Dalhousie avant d’avoir un poste à Toronto. Il a récemment effectué un séjour de recherche auprès de l’OIT à Genève, à l’Institut des Etudes Internationales de l’Université de Genève, à l’Institut Européen de Florence, au Centre de Recherche en Droit Transnational de Londres, à la Faculté de droit de l’Université de Dalhousie à Halifax, ainsi qu’à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone. Il concentre à présent ses recherches sur les fondements du droit du travail au Canada et au plan international, et sur la constitutionnalisation des droits liés au travail. Il a donné de nombreuses conférences sur le sujet, et a été consulté en tant qu’expert par les gouvernements canadiens successifs et l’OIT.​

institut