Serge Zenkine

Serge Zenkine
labex
pas Eurias

dates de séjour

17/09/2012 - 15/07/2013

discipline

Littérature

Fonction d’origine

Directeur de recherches

Institution d’origine

Institut d'études supérieures en sciences humaines (Russie)

Fonction actuelle

Président de la commission de littérature et de culture intellectuelle française

Institution actuelle

Académie des sciences de Russie (Russie)

pays d'origine

Russie

projet de recherche

Le corps, le comportement et la littérature au XIXe siècle

La littérature et les arts (surtout les arts du spectacle), non seulement « reproduisent » la réalité sociale mais sont susceptibles de la « programmer », si bien que les hommes se conduisent quelquefois dans la vie et accomplissent de grands actes héroïques et/ou criminels en imitant tel ou tel modèle esthétique. La culture romantique, c’est-à-dire celle du XIXe siècle en général, en France semble avoir été particulièrement prédisposée à cette imitation, et en même temps à une réflexion sur celle-ci : en témoigne entre autres Madame Bovary, histoire d’une femme imitant les romans. Le phénomène des modèles esthétiques et littéraires réalisés dans la vie réelle avait été décrit dès le début du XXe siècle, mais il a fallu attendre l’apparition de la sémiotique pour qu’il soit théorisé dans les années 1970, surtout avec les articles pionniers de Iouri Lotman en Union Soviétique. Lotman a fondé une «poétique du comportement», une discipline qui devrait analyser, avec des méthodes exactes, l’aspect signifiant des actes humains et en particulier cette sorte de mimésis inverse où la «vie» imite «l’art». Il s’agirait moins d’imitations légères relevant de la mode, que de comportements sociaux sérieux et responsables. Les vies «auto-construites» d’écrivains, d’artistes, etc., qui le sont souvent selon des codes sémiotiques d’origine littéraire et artistique, relèvent elles aussi de la même catégorie des faits.

 

biographie

Serge Zenkine, né en 1954, est docteur ès lettres et directeur de recherches à l’Université des sciences humaines de Moscou (RGGU). Il est l’auteur de plusieurs livres et de quelques centaines d’articles sur l’histoire et la théorie littéraires et sur l’histoire des idées. Parmi ses principales publications en français : «Madame Bovary» et l’oppression réaliste (Université de Clermont-Ferrand, 1996), l’édition annotée du Voyage en Russie de Théophile Gautier (Champion, 2007). Il a traduit et édité en russe les œuvres des penseurs français du XXe siècle, tels Bataille, Caillois et d’autres. Depuis 2004, le professeur Zenkine est président de la commission de littérature et de culture intellectuelle française auprès de l'Académie de Sciences de Russie. Il est membre du comité de rédaction de la publication scientifique Littérature étrangère. Sergueï Zenkine a reçu le prix Leroy-Beaulieu à trois reprises (1996, 1997, 2000), prix décerné par l'ambassade de France en Russie et Littérature étrangère pour la meilleure traduction du français de l'année. Il est fait chevalier des palmes académiques en 2002.​

publications

Serge Zenkine
01/05/2013