Ming Chong

Ming Chong
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2019 - 30/06/2020

discipline

Sciences politiques

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université normale de l’Est de la Chine (Shanghai)

pays d'origine

Chine

projet de recherche

La politique et la religion dans la société moderne : une étude sur le libéralisme français de Montesquieu à Tocqueville

Le libéralisme contemporain qui porte une responsabilité dans la crise actuelle de la démocratie libérale manifeste une tendance à devenir un discours du droit qui cherche à défendre et élargir continuellement les droits individuels dans tous les domaines, au détriment des dimensions politique et religieuse pourtant centrales dans le libéralisme moderne originel, comme on le voit dans le libéralisme français de Montesquieu à Tocqueville. Ce projet de recherche étudie les explorations du sens de la vie politique et religieuse dans la société moderne dans le libéralisme français moderne afin de proposer une réflexion sur la crise de la démocratie libérale. Il analyse d’abord certains aspects fondamentaux du tableau de la modernité présenté par les libéraux français afin de montrer leur perception de la complexité de la tension à l’œuvre dans la modernité. Deuxièmement, il discute au sein de leurs projets politiques de la modernité le constitutionnalisme qui protège l’individu et la liberté politique qui le transforme au citoyen. Troisièmement, il traite leur effort pour trouver une vie religieuse qui permettrait aux individus modernes de (re) découvrir la transcendance et la solidarité spirituelle avec leurs concitoyens. Enfin, il essaie de dégager la valeur théorique et pratique du libéralisme français moderne en le rapprochant des théories libérales contemporaines, afin d’élaborer une réflexion sur la crise et les perspectives de démocratie libérale.

biographie

Ming CHONG est professeur au département de la science politique de l’Université normale de l’Est de la Chine (Shanghai). Ses recherches portent sur l'histoire intellectuelle et politique de la France moderne. Il travaille actuellement sur le libéralisme français de Montesquieu à Tocqueville et sur la pensée politique de Jean-Jacques Rousseau. Il est l’auteur de Crée la liberté : Les réflexions de Tocqueville sur la démocratie. (Shanghai Sanlian, 2014) et Lumières, révolution et liberté : essais sur la politique et les pensées françaises modernes. (Shanghai Sanlian, 2018). Il édite une sélection chinoise d’œuvres de Tocqueville en plusieurs volumes. Il a obtenu sa licence en histoire à l’Université de Nanjing (1996), son master (1999) et son doctorat (2003) en histoire à l’Université de Pékin. Après avoir enseigné l’histoire à l’Université normale de Beijing de 2005 à 2008, il a rejoint l’Université normale de l’Est de la Chine. Il a fait un programme postdoctoral à l'École normale supérieure (2003-2005) et a été chercheur invité du Centre d'études sociologiques et politiques Raymond Aron à l'École des hautes études en sciences sociales, et à l'Université Harvard.

institut

01/12/2006