Michel Tissier

Michel Tissier

dates de séjour

15/09/2014 - 15/07/2015

discipline

Histoire

fonction

Maître de conférences

organisme

Université de Rennes 2

pays d'origine

France

projet de recherche

L'empire russe, creuset de transferts culturels juridiques

La production et l'usage des savoirs juridiques constituent l'objet privilégié de ce projet de recherche en histoire, en dialogue avec d'autres disciplines, comme le droit et la science politique, et à l'aide de la problématique des transferts culturels.
L'enjeu principal est de définir ce qu'était le « droit russe » dans l'empire. La recherche privilégiera l'étude de la circulation des savoirs juridiques et des opinions sur le droit entre les administrations impériales et les institutions savantes internes à l'empire, ainsi qu'avec les institutions et les savants étrangers.
Un premier volet portera sur les efforts des juristes russes pour situer, sur un plan théorique, le « droit russe » d'abord par rapport à la tradition du droit romain, et aussi par rapport aux autres traditions présentes dans les provinces de l'empire. Pour ce volet,
la recherche bénéficiera notamment des ressources offertes par les fonds slaves de la Bibliothèque de l'École normale supérieure de Lyon-pôle Lettres et Sciences humaines. Un second volet portera sur les enjeux pratiques de la codification du droit civil dans
l'empire, face à la diversité des traditions juridiques présentes dans l'empire, d'une part, et en fonction des modèles concurrents auxquels les administrateurs et juristes impériaux se référaient, d'autre part.

 

The production and use of legal knowledge are at the core of my project, which will integrate the historical study of cultural transfers with other disciplinary approaches, such as legal and political sciences.
I aim at contextualizing what "Russian law" was in the Russian Empire. My research will concentrate on how legal ideas and kn owledge circulated between official bodies and academic institutions inside the empire, and with institutions and scholars outside the empire.
On one hand I will study how Russian legal scholars aimed at situating the "Russian law," on a theoretical level, with regard to the Roman law tradition, and to other legal traditions existing in the various provinces of the empire. My study will take advantage of the slavic collections at the Arts and Human Sciences Library of the École normale supérieure de Lyon.
On the other hand I will focus on the challenges related to the practice of codifying civil law in the empire, due to the variety of legal  traditions existing in it, and according to the competing models referred to by officials and legal scholars.

biographie

Michel Tissier est ancien élève de l'École normale supérieure (Paris), agrégé d'histoire et docteur en histoire contemporaine de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne où il a soutenu en 2009 sa thèse, intitulée « L'éducation aux libertés : culture juridique et
changements socio-politiques en Russie des années 1890 à 1917 ». Ses travaux sur la culture juridique dans l'Empire russe au XIXe et au début du XXe siècle analysent les différentes façons dont les savoirs et les opinions sur le droit étaient produits et utilisés dans la population. Depuis septembre 2010 Michel Tissier est maître de conférences à l'Université Rennes 2 et membre du Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO, UMR 6258). Depuis 2011 il fait partie du comité de rédaction et du secrétariat scientifique de la revue
Cahiers du Monde russe (Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales).

 

Michel Tissier has been trained in history and social sciences at the École normale supérieure (Paris). He completed his PhD in modern history at the Paris Panthéon- Sorbonne University in 2009, with a dissertation entitled “An Education to Civil Rights: Legal Culture and Sociopolitical Change in Russia from the 1890s to 1917.” His research on legal culture deals with the various ways by which legal ideas and knowledge were produced and used by the population of the Russian Empire in the 19th and early 20th century.
Since 2010 he is a senior lecturer at the University of Rennes 2, and a member of the Center for Historical Research in Western France (CERHIO). Since 2011 he serves on the editorial committee and scientific board of the journal Cahiers du Monde russe (Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales).

institut

01/12/2006