Katherine E. Hoffman

Katherine E. Hoffman

dates de séjour

01/09/2012 - 30/06/2013

discipline

Anthropologie

fonction

Maître de conférences

organisme

Northwestern University, IL (Etats-Unis)

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Le Miroir de l’âme : Droit coutumier et Islam dans la transformation du système judiciaire au Maroc depuis 1930

Ce projet pluridisciplinaire, inspiré des méthodes ethnographiques, ethnolinguistiques, et historique rentre dans le cadre de l’anthropologie du droit et l’histoire coloniale. Il traite la porosité des pratiques judiciaires entre le droit islamique et les pratiques légales coutumières, et les frontières et échanges entre ces traditions au Maroc. L’enquête historique s’est effectuée au Maroc avec des comparaisons à d’autres sociétés musulmanes.
Ce projet sur les régions berbérophones se vise sur trois périodes : le Protectorat français (1912-1956) avec des tribunaux coutumiers berbères, l’après-Indépendance, et la période contemporaine suite aux reformes du code de la famille en 2004 (le moudawana). Il s’agit de tracer le rôle du droit coutumier dans les systèmes gouvernementaux (la justice berbère et le code de la famille) et dans les pratiques non-reconnues aux communautés rurales, surtout la succession et les conditions de divorce pour les femmes. Les sources de ce projet comprennent des archives diplomatiques et militaires en France ; des sources primaires (les registres des tribunaux coutumiers) se trouvant hors des archives au Maroc et jamais consultés ; des histoires orales ; et des entretiens avec des administrateurs, hommes religieux, juristes, et autres personnes jouant des rôles divers dans l’administration et l’usage des multiples systèmes judiciaires au Maroc pendant ces derniers 80 ans.

 

 

Eurias LogoCe résident fait partie du programme de mobilité européenne EURIAS

 

biographie

Anthropologue linguistique et culturelle, professeur à Northwestern University à Evanston, IL, aux États-Unis, Katherine E. Hoffman se spécialise dans le rapport entre la culture expressive, l’ethnie, le droit et l’économie politique dans l’histoire et dans la période contemporaine. Sa recherche de terrain se base au Maroc, où elle étudie les processus de la colonisation française, l’anti-imperialisme, le nationalisme, et le post-nationalisme. Elle est auteur d’une ethnographie, We Share Walls: Language, Land and Gender in Berber Morocco (2008, Wiley-Blackwell) et avec Susan G. Miller, la corédactrice de Berbers and Others: Beyond Tribe and Nation in the Maghrib (Indiana University Press, 2010). Actuellement Hoffman rédige un livre sur la politique indigène française au Maroc et les tribunaux coutumiers dans les montagnes de l’Anti-Atlas, Mirror of the Soul: Language, Islam, and Law in French Native Policy of Morocco (1912-1956). Elle sert également d’experte sur le Maroc pour la société National Geographic.

publications

Katherine E. Hoffman
01/05/2013

institut