John Hamman

John Hamman
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2018 - 30/06/2019

discipline

Économie et finance
Sciences de l'administration et de la gestion

Fonction d’origine

Professeur associé

Institution d’origine

Université d'État de Floride (États-Unis)

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

INFLUENCE ET ILLUSION DANS LES ORGANISATIONS

L’influence est un concept central de l’étude des organisations. La nature hiérarchique des organisations impose de façon structurelle un déséquilibre des pouvoirs. Les gestionnaires détiennent une autorité sur les décisions organisationnelles et ont un fort intérêt à maintenir ce statut. Les travailleurs à de plus bas niveaux n’ont pas ce pouvoir, mais sont motivés à obtenir des promotions à un plus haut niveau. Ils vont également chercher à améliorer leur statut face à leurs collègues au sein de leur groupe. Nous pouvons donc identifier trois canaux d’influence au sein des organisations ; des canaux top-down permettent aux managers d’exercer leur autorité, des canaux bottom-up permettent aux travailleurs de s’intégrer au management, et des canaux horizontaux permettent de définir son rang ou son statut au sein de ses pairs.
Dans ce projet nous explorons ces canaux d’influence en étudiant les façons qu’ont les individus d’essayer d’améliorer ou de maintenir leur position. Nous nous concentrons plus spécifiquement sur les comportements qui bénéficient à un individu au dépend de l’organisation. Par exemple, un employé peut rester régulièrement tard au travail afin que les autres le voient comme un dur à la tâche, mais utilise mal son temps ou l’utilise pour du loisir. Un manager peut aussi essayer de projeter son autorité en manipulant l’information, ou s’attribue le mérite d’évènements bénéfiques qui étaient en dehors de son contrôle.
La recherche théorique nous permet de former des prédictions dans ces situations. La preuve empirique est essentielle pour améliorer la théorie et l’applicabilité à de réels comportements organisationnels. Les recherches de terrain dans des organisations en fonction sont truffées de défis, incluant les problèmes de sélection, des problèmes d’endogénéité, et des choix dépendant du passé. Des expériences contrôlées aident à résoudre ces problèmes, et ont d’autres bénéfices comme la randomisation et le contrôle serré de l’environnement de décision.
On utilise la méthodologie expérimentale pour étudier les canaux d’influence organisationnelle. Nous proposons de développer à la fois les expériences de terrains et en laboratoire, pour lesquelles l’EM Lyon et le laboratoire GATE apporterons un soutien essentiel.

biographie

John Hamman est un professeur associé d’économie à l’Université d’Etat de Floride dont les recherches interdisciplinaires touchent à l’économie comportementale, le comportement en organisation et l’économique politique. Son travail vise à intégrer le recul des sciences politiques et de la psychologie dans des raisonnements d’économie standards et de théorie des jeux. Au sein de ce large éventail, il utilise des expériences contrôlées en laboratoire afin d’étudier la prise de décision dans les hiérarchies, la prise de décision en groupe et la délégation dans les organisations. Son travail a été publié dans des journaux de sciences économique et politique, incluant l’American Economic Review et l’American Journal of Political Science. Il a soutenu son doctorat en recherche en décision comportementale à l’université Carnegie-Mellon (Pittsburgh, USA).

institut

01/12/2006