Hans Christoph Buch

Hans Christoph Buch

dates de séjour

01/10/2012 - 31/01/2013

discipline

Littérature

fonction

Romancier, grand reporter, critique littéraire

pays d'origine

Allemagne

projet de recherche

Sylla le Magnifique : la vie tumultueuse d’un Haïtiano-allemand qui fit fortune en France

Mon projet de recherche concerne un de mes ancêtres haitiens, Sylla Laraque, l’oncle de ma grand-mère Luce Laraque, un exportateur de café qui fit fortune à New York en investissant des sommes considérables dans la construction du canal de Panama. Vers la fin du dix-neuvième siècle Sylla Laraque s’installe en France où il acquiert plusieurs résidences somptueuses, une à Neuilly, l’autre à Paris, ainsi que le château de Monchy-Humières près de Compiègne. Plus tard, il fondera une station balnéaire dans un village de pêcheurs en Bretagne, Saint-Lunaire près de Dinard, où il construira plusieurs hôtels de luxe, l’hôtel de Paris et le Grand Hôtel de la plage (avec Casino), et il financera le premier vol de l’aviateur Blériot au-dessus de la Manche, de Calais à Douvres. La vie tumultueuse de cet entrepreneur, homme d’affaires et aventurier intrépide ne m’intéresse pas seulement parce qu’il appartenait à ma famille, mais sous un aspect plus général, historique et économique en même temps, et j’ai l’intention d’écrire un roman postcolonial sur ce personnage excentrique qui fut un précurseur de ce qu’on appelle la mondialisation aujourd’hui.

biographie

Issu d’une famille haitiano-allemande dont le fils aîné, mon père, était consul à Marseille, où ’ai appris le français, et plus tard ambassadeur d’Allemagne à Copenhague et à Berne, j’ai ublié mon premier livre, un recueil de nouvelles, aux éditions Suhrkamp en 1966 après voir rencontré Günter Grass, Hans Magnus Enzensberger et d’autres écrivains importants ans les réunions du Groupe 47. Ensuite, j’ai terminé mes études de lettres à Berlin en 1972 vec une thèse de doctorat sur la littérature descriptive chez Lessing et Lukâcs. j’ai écrit plus de trente livres, des romans, des nouvelles et des essais, et après avoir publié une tétralogie iée étroitement à l’histoire de ma famille et celle d’Haiti, je suis devenu grand reporter pour l’hebdomadaire DIE ZEIT et d’autres médias allemands. Parcourant le Tiers Monde, j’ai écrit des reportages de guerre et des récits littéraires sur le Liberia, le Rwanda, le Cambodge, la chétchénie et l’Ex-Yougoslavie. J’habite Berlin, mais j’ai séjourné ou enseigné à New York, ustin, San Diego, Paris, La Rochelle, Buenos Aires, La Havane, Hangzhou et Hongkong.

 

 

1. Voyage au creux du désordre (A trip into the heart of disorder), Paris 1980 (Hachette)*

 

2. Nezavlisost San Dominga (The independence of San Domingo), Prague 1981

 

3. The Wedding at Port-au-Prince. Translated by Ralph Mannheim. London/New York 1986 (Harcourt Brace)

 

4. Le mariage de Port-au-Prince (The wedding at Port-au-Prince), Paris 1986 (Grasset)*

 

5. Bröllopet i Port-au-Prince (The wedding at Port-au-Prince), Stockholm 1986 (Bromberg)

 

6. Le sette vite del caimano (The seven lives of the caiman), Milano 1987 (Sugarco)

 

7. Haiti Chérie (Beloved Haiti), Paris 1990 (Grasset)*

 

8. Amiral Zombie ou le retour de Christophe Colon (Admiral Zombie or Christopher Columbus returns), Paris 1992 (Grasset)*

 

9. Au château de Kafka (In Kafka’s castle), Paris 1998 (Grasset)*

 

10. Voyage en Afrique extrême (Africa to the extremes), Paris 2001 (Grasset)*

 

11. Archipel de la douleurs. Reportages´. Préface de Bernard-Henri Lévy, Paris 2003 (Grasset)*

12. Ombres dansantes ou le Zombie c’est moi (Dancing shadows or I am a Zombie), Paris 2005 (Grasset)*

 

13. Le republiche delle banane (Banana republics), Catanzaro 2007 (Rubbettino).

 

 *Tous les livres de Hans Christoph Buch parus en France ont été traduits par Nicole Casanova.

institut