Griselda Gaiada

Griselda Gaiada

dates de séjour

01/10/2017 - 30/06/2018

discipline

Philosophie

fonction

Chercheuse

organisme

Université Nationale de La Plata, Argentine

pays d'origine

Argentine

projet de recherche

Leibniz et le « problème philosophique de la guerre »

La recherche portera sur les deux principaux courants de la philosophie de la guerre, à savoir la théorie de la guerre juste et la théorie de la guerre-source. À rebours de la théorie selon laquelle la guerre fonde le droit, le but de cette recherche est de reprendre la réflexion moderne sur la justification de la guerre, plus particulièrement sur certains outils conceptuels qui découlent de la pensée de Leibniz, afin d’envisager certains problèmes contemporains. Dans ce cadre, trois genres de guerre seront envisagés : la guerre entre États, l’intervention humanitaire armée et le terrorisme. La puissance de la pensée de Leibniz s’avère particulièrement utile : premièrement, sa distinction des trois degrés du droit naturel (surtout le droit strict et l’équité) permet de trouver des critères pour justifier ou pour condamner certaines guerres ; deuxièmement, sa réflexion sur les modalités déontiques permet d’établir un schéma formel pour classer les conflits entre guerres justifiables, injustifiées, justifiées et non obligatoires.

biographie

Griselda Gaiada est docteure en philosophie de l’Université Nationale de La Plata (UNLP), Argentine. Elle travaille comme Ayudante Diplomado Ordinario en épistémologie à la Faculté de psychologie de l’UNLP. Elle est chercheuse associée au Centre d’histoire des systèmes de pensée moderne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et au Centre de recherche en philosophie à Buenos Aires. Ses recherches abordent des sujets métaphysiques, épistémologiques, juridiques et moraux de la pensée moderne et contemporaine, et portent un intérêt particulier à la pensée de Leibniz. Auteure de plusieurs articles, recensions et traductions, Griselda Gaiada a récemment publié un livre intitulé Deo volente. El estatus de la voluntad divina en la Teodicea de Leibniz (Comares, 2015). En juillet 2016, sa thèse de doctorat a reçu le prix “VGH für hervorragende Leibniz-dissertationen”, attribué par l’Université Gottfried Wilhelm Leibniz de Hanovre et la Gottfried-Wilhelm-Leibniz-Gesellschaft.

Bibliographie sélective

GAIADA, M. Griselda, Deo volente. El estatus de la voluntad divina en la Teodicea de Leibniz, Granada, Comares, 2015, 208 p.

GAIADA, M. Griselda, « Le ‘problème philosophique de la guerre’ à partir de Leibniz. Le droit strict et l’équité face aux guerres contemporains », Revue des Sciences Religieuses (Strasbourg), vol. 91, n° 1 (2016), p. 75-99. Esquisabel,

Oscar M. & GAIADA, M. Griselda, “Le libre arbitre et ‘le paradoxe des facultés’. Suárez, Hobbes et Leibniz selon le jugement de Cudworth”, Studia Leibnitiana, 47 (2015/2), pp. 1-26.

GAIADA, M. Griselda, “Sobre el tablero de la libertad: la partida entre la contingencia y la determinación. Leibniz y Lady Conway contra Molina y Suárez », Revista Latinoamericana de Filosofía (CIF), vol. 41 (2015), pp. 103-119.

GAIADA, M. Griselda, “Limitation ontologique et faute morale: le rapport d’expression entre l’entendement et la volonté chez Leibniz”, Corpus, Revue de Philosophie, n° 68 (2015), pp. 237-266.

institut