Felwine Sarr

Felwine Sarr

dates de séjour

01/10/2017 - 30/06/2018

discipline

Économie

fonction

Professeur

organisme

université Gaston Berger, Sénégal

pays d'origine

Sénégal

projet de recherche

L’écriture des humanités africaines

Le projet de recherche s’articule autour de la question de l’écriture des humanités africaines. Il part du postulat de la diversité des modes d’approches du réel selon les civilisations et les époques, la pluralité des modes de connaissance, ainsi que la relativité gnoséologique et épistémologique. Il se propose de penser la pluralité des aventures de la pensée humaine en partant de l’idée de l’égalité de principe des différentes traditions de pensée et en prenant acte de leur incommensurabilité. Ceci conduit à envisager ces différentes traditions de pensée à partir de leurs horizons et des configurations du pensable qu’elles proposent, comme des aventures singulières de l’esprit qui se sont développées de manière parallèles et adjacentes, tributaires des cultures desquelles elles émanent.

Penser ces questions en contexte africain appelle un déplacement épistémique. Il s’agit d’intégrer la complexité des formations sociales africaines et les assumer dans leur spécificité culturelle et historique. Ce qui nécessite un travail de déplacement à l’intérieur des champs des savoirs constitués et de reprise ; un acte de penser qui porte une attention particulière à son milieu archéologique et aux tendances réelles des sociétés qu’il appréhende. Mais de manière plus fondamentale, il s’agit d’accéder à une connaissance plus approfondie des sociétés et cultures africaines, parce que fondée sur leurs propres critères gnoséologiques. Pour cela, il est nécessaire de prendre en charge d’autres modes d’appréhension de la réalité que le savoir scientifique tel qu’il s’est constitué jusque-là. L’exploration de territoires peu abordés que sont les ontomythologies et les épistémogonies africaines, ouvre à une meilleure prise en charge de savoirs divers, ayant assuré la pérennité des sociétés africaines.

biographie

Felwine Sarr est un universitaire et écrivain sénégalais né le 11 septembre 1972 à Niodior, dans les îles du Saloum. Depuis 2007 et après des études d’économie à l’Université d’Orléans, il enseigne à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. En 2009, il obtient l’agrégation du supérieur en économie. En 2010, il est lauréat du Prix Abdoulaye Fadiga pour la recherche économique. En 2011, il devient doyen de la Faculté d’économie et de gestion de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis et directeur de la nouvelle UFR des Civilisations, Religions, Art et Communication (CRAC) de l’Université Gaston Berger dont il est chargé de la mise en œuvre. Ses cours et travaux académiques portent sur les politiques économiques, l’économie du développement, l’économétrie, l’épistémologie et l’histoire des idées religieuses. Il est aussi écrivain et a publié à ce jour, Dahij,105 Rue Carnot, Méditations Africaines et Afrotopia, un essai dans lequel il appelle à une décolonisation conceptuelle et à une réappropriation par les africains des métaphores de leurs futurs. Musicien, il a publié à ce jour trois œuvres musicales : Civilisation ou Barbarie (2000), Les mots du Récit (2005) et Bassaï (2007). Avec les écrivains sénégalais Boubacar Boris Diop et Nafissatou Dia, Il est le cofondateur de la maison d’édition Jimsaan. Depuis 2014, il est vice-président du conseil d’administration d’Open Society for West Africa (OSIWA). Felwine Sarr est aussi l’éditeur de la revue Journal of African Transformation (Codesria-UNECA). En octobre 2016, il organise avec Achille Mbembé les ateliers de la pensée qui réunissent à Dakar et à Saint-Louis du Sénégal une trentaine d’intellectuels et artistes afro-diasporiques pour penser les transformations du monde contemporain

institut