Emmanuel Droit

Emmanuel Droit
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2012 - 30/06/2013

discipline

Histoire contemporaine

Fonction d’origine

Maître de conférences

Institution d’origine

Université de Rennes 2 (France)

Fonction actuelle

Maître de conférences/Directeur Adjoint

Institution actuelle

Université de Rennes 2 (France)/Centre Marc Bloch (Allemagne)

pays d'origine

France

projet de recherche

Pour une histoire transnationale et croisée du Bloc de l’Est. La coopération entre les polices politiques communistes (1956-1990)

Le thème de l’histoire des circulations et des connexions exerce actuellement une incontestable séduction sur l’écriture de l’histoire. Au-delà de l’effet de mode de ce paradigme en lien avec le processus accéléré de globalisation, l’échelle transnationale nous semble pertinente pour analyser toute une série de logiques et de processus à l’œuvre au sein du « Bloc de l’Est », notamment à partir des années 1970 dans un contexte international de détente et d’ouverture partielle de la « communauté socialiste » d’Europe centrale et orientale. L’étude du transnational vise à faire apparaître un réseau d’interrelations dynamiques, dont les composantes sont en partie définies à travers les liens que les polices politiques entretiennent et les articulations qui structurent leurs positions au sein d’un ensemble géopolitique dominé par l’Union Soviétique.

 

A partir d’un croisement de sources est-allemandes et polonaises, ce projet de recherche repose sur la problématique suivante : dans quelle mesure la coopération entre les polices politiques du Bloc de l’Est a-t-elle débouché sur l’émergence d’une forme d’intégration communiste ?

biographie

Emmanuel Droit a effectué des études de lettres modernes, de philosophie et d´histoire dans différentes universités françaises et allemandes (Nancy, Göttingen, Paris I, Université Technique de Berlin). Au cours de son doctorat, il fut boursier de différentes fondations allemandes : le DAAD, la Fondation Hertie, la fondation du Sénat de Berlin. 

Il a soutenu une thèse d´histoire  sous la direction d'Etienne François en 2006 à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne sur la construction de l’homme socialiste nouveau dans les écoles de Berlin-Est : acteurs, pratiques, représentations (1949-1989).

 

Depuis 2008, il est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Rennes 2 où il a dirigé le Master Recherche "Histoire des Relations Internationales et Interculturelles entre 2013 et 2014. Parallèlement, il a été en 2011-2012  boursier de la Fondation Alexandre von Humboldt. C'est dans ce cadre qu'il a été à la fois chercheur invité au ZZF de Potsdam et enseignant invité à l'Université Humboldt de Berlin rattaché à la chaire d'histoire de l'Europe occidentale et des relations transatlantiques de Gabriele Metzler. En 2012-2013, il fut fellow à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes.

Son principal champ de recherche relève d’une histoire socio-culturelle de la RDA et plus largement d'une histoire internationale et sociale du communisme d'État en Europe centrale et orientale depuis 1945. Ses travaux portent également sur l' histoire transnationale de la mémoire collective en Europe depuis 1989 et plus récemment sur une épistémologie de l'histoire du temps présent dans une dimension comparée franco-allemande.

 

Il vient de terminer une habilitation à diriger des recherches consacrée à une histoire internationale et transnationale des polices politiques du bloc de l'Est (1955-1989).

institut