Ourania Polycandrioti

Ourania Polycandrioti
labex
pas Eurias

dates de séjour

15/02/2014 - 15/07/2014

discipline

Histoire moderne

Fonction d’origine

Chercheuse

Institution d’origine

Département de Recherches Néohelléniques, Institut de Recherches Historiques, Fondation Nationale de la Recherche Scientifique, Athènes (Grèce)

pays d'origine

Grèce

projet de recherche

Groupes et réseaux d’intellectuels en Méditerranée pendant la période de l’entre-deux-guerres

Il s’agit de l’étude approfondie et comparée de deux groupes d’intellectuels, en France (Marseille – Alger) et en Grèce (Lesbos – Asie Mineure) pendant la période de l’entre-deux-guerres. L’étude portera (i) sur les modes de formation, les activités et les relations éventuelles de des deux groupes, (ii) sur les usages symboliques de la Méditerranée, d’après leurs textes, dans chaque contexte sociopolitique différent. L’étude sera effectuée dans le cadre de l’histoire culturelle, de la littérature comparée, et principalement dans le cadre de l’histoire des intellectuels en Méditerranée : étude des modes de constitution et de fonctionnement des groupes d’intellectuels en France et en Grèce pendant la période de l’entre-deux-guerres. Méthodologie : Recherche d’archives à Marseille, application du concept de réseau (sciences sociales) en histoire culturelle.

biographie

Ourania Polycandrioti est historienne de la culture, spécialisée dans l’étude des réseaux intellectuels, de la mémoire et des identités culturelles en Méditerranée, et directrice du projet de recherche « Littérature et histoire des idées en Grèce, XVIIIe-XXe siècles ». Elle enseigne depuis 2004 la littérature française et grecque moderne à l’Université d’Athènes et à l’Hellenic Open University. Parmi ses nombreuses publications figurent les ouvrages : La Méditerranée grecque (2000), Expressions et représentations littéraires de la Méditerranée : Iles et ports, 16e-20e siècles (2002), Identité culturelle. Littérature, histoire, mémoire (2006), Les échelles de la mémoire en Méditerranée (2010), La formation des Grecs : Aristote P. Courtidis, 1858-1928 (2011). En 2016, elle a été chercheuse invitée au Centre de recherches historiques (CRH) à l'EHESS Paris.

événements

institut

01/05/2007