Carlos Sonnenschein

Carlos Sonnenschein

dates de séjour

01/10/2014 - 31/12/2014

discipline

Biologie

fonction

Professeur

organisme

Université Tufts, Boston, Etats-Unis

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Construire des liens entre la biologie et les Humanités

Le projet du Dr SONNESCHEIN pendant sa residence à l’IEA de Nantes est d’établir un dialogue constructif entre scientifiques et chercheurs en sciences humaines : artistes, écrivains, juristes, professionnels de santé, et autres domaines représentés par les résidents de l’IEA de Nantes.

Les travaux du Dr SONNENSCHEIN se focalisent sur deux grands questionnements de la biologie, à savoir : a) pourquoi les cellules prolifèrent-elles et se déplacent-elles ? et b) comment les cancers sont-ils générés (théories de la carcinogénèse) ?

Du fait de son approche évolutionniste de ces sujets, Carlos SONNESCHEIN peut considérer des points de vue alternatifs et complémentaires, qui peuvent aider à intégrer des thématiques scientifiques aux sujets explorés par les spécialistes des sciences humaines. L’un de ces sujets, pour lequel Carlos SONNENSCHEIN a développé un intérêt intellectuel particulier, est la question du racisme. Il profitera donc de son séjour à l’IEA de Nantes pour échanger sur ce thème avec les autres résidents, quelle que soit leur discipline. En retour, son expertise dans les champs de la biologie pourra enrichir les travaux des autres Fellows.

biographie

Dr. Carlos SONNENSCHEIN a poursuivi ses études de médecine à la Faculté de médecine de l’Université de Buenos Aires (UBA) en Argentine. Il a été pédiatre endocrinologue pendant cinq ans avant de se tourner vers les sciences en suivant une formation de cytogénéticien à la Faculté des Sciences de l’UBA. En 1965, il émigre aux Etats-Unis et travaille à l’Hôpital pour enfants de Boston. En 1969 il rejoint la Faculté de Médecine de l’Université Tufts à Boston en tant que Maître de conférences (‘Assistant Professor’). Il y devient Professeur en 1980 et occupe toujours ce poste.

Sa carrière de chercheur s’amorce grâce à un séjour de 3 mois à l’Hôpital Bicêtre à Paris, où, sous la direction du Prof. Etienne-Emile Baulieu, il commence à étudier le contrôle par l’œstrogène de la prolifération des cellules. De retour à l’Université Tufts, il crée un laboratoire expérimental dédié à ce sujet. A la fin des années 80, en collaboration avec Ana Soto, il découvre accidentellement que des œstrogènes synthétiques sont émis par les tubes à essais en plastiques. Ils ont ainsi établis les bases de la recherche sur les perturbateurs endocriniens présents dans l’environnement. En 1999, ils ont publié The Society Of Cells (publié en français en 2005 : La société des cellules, Editions Syllepse) qui proposait la théorie du champ d’organisation tissulaire de la carcinogenèse. C’est sur ce domaine que travaille aujourd’hui Carlos SONNENSCHEIN.

institut