Bérénice Gaillemin

Bérénice Gaillemin
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2018 - 30/06/2019

discipline

Anthropologie et ethnologie

Fonction d’origine

Chercheuse

Institution d’origine

- (France)

pays d'origine

France

projet de recherche

Agir par l’image : conversion, communication et rituel catholiques (Mexique-Andes, XVIe-XXIe siècles)

Cette recherche poursuit un travail de plusieurs années sur l’image de catéchèse en contexte catholique (Mexique, Andes), du XVIe siècle à nos jours. Il s’agit d’étudier les associations faites entre concepts catholiques et images peintes ou tridimensionnelles, en s’intéressant plus particulièrement aux événements (traductions et représentations imagées) dont le point commun est un recours délibéré à des modes de communication iconique. D’une part, l’étude historique révèle les innovations communicationnelles mises en œuvre depuis le XVIe siècle par les religieux. D’autre part, au XXIe siècle, l’enquête ethnographique montre comment ces mêmes textes sont transcrits au moyen de multiples images peintes, modelées ou extraites du paysage environnant.

biographie

Bérénice Gaillemin est docteur en ethnologie. Elle travaille depuis 2004 au Mexique et depuis 2012 en Bolivie. Elle consacre ses recherches à l’usage de documents dans lesquels ont été transcrites en images les prières catholiques, des textes dont la mémorisation verbatim a été imposée pour l’évangélisation des populations indigènes. De manière générale, ses travaux visent à saisir les modalités d’articulation entre la parole, l’image et l’écriture tout en cherchant à comprendre le contexte d’usage et de stabilisation de ces méthodes catéchétiques singulières. En 2013, elle a soutenue sa thèse L’art ingénieux de peindre la parole et de parler aux yeux. Élaboration et usages des catéchismes en images du Mexique (XVIe-XIXe siècles) à l’université Paris Ouest Nanterre. Grâce à sa connaissance du nahuatl classique - qu’elle enseigne à l’INALCO, Paris -, elle a mis au jour les procédés employés dans le Mexique colonial pour transcrire les traductions indiennes des prières catholiques en images. À l’issue du doctorat, elle a éprouvé ses hypothèses en observant des pratiques semblables dans la Bolivie contemporaine (post-doctorat LabEx HASTEC et LabEx TransferS).

institut