Arturo Alvarado

Arturo Alvarado
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2020 - 30/06/2021

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Chercheur

Institution d’origine

El Colegio de México (Mexique)

pays d'origine

Mexique

projet de recherche

L'économie politique de la criminalité et son impact sur la gouvernance démocratique en Amérique latine

L'Amérique latine connaît une crise de sécurité marquée non seulement par les taux d'homicides les plus élevés au monde, mais aussi par d'autres formes complexes de violence organisée. Aucun gouvernement n'a pu arrêter ou éradiquer la vague transgressive de crimes depuis plus de deux décennies.

Ce projet de recherche propose d’analyser et expliquer l'influence complexe qu'un grand nombre d'organisations criminelles exercent sur l'économie, la société et les gouvernements des villes et nations d’Amérique latine. Leur influence sur le marché transnational de la drogue sera également étudié.

Ce travail repose sur quatre idées initiales : premièrement, l’émergence d’une classe de patrons criminels occupant des positions fortes dans l’économie et les régimes politiques de divers pays de la région ; deuxièmement, le développement de comportements criminels (attaques, tentatives de corruption) destinés à éroder et contrôler la gouvernance des Etats sans toutefois la détruire ; troisièmement, cette forme dynamique et violente de confrontation érode la démocratie ; quatrièmement, pour mieux comprendre ces processus, nous devons repenser la façon dont nous avons interprété l'érosion de la démocratie. Il s'agit d'une profonde métamorphose de la gouvernance démocratique qui manifeste également l'évolution des relations de pouvoir entre les acteurs économiques et étatiques à différentes échelles, nationale et transnationale.

biographie

 

Arturo Alvarado est sociologue, titulaire d’un doctorat du Colegio de México. Membre actif du corps professoral, il a également été directeur du Centre d’études sociologiques du Colegio de Mexico jusqu’en 2018. Il a consacré une grande partie de sa carrière à l'étude des droits de l'homme, de la justice, de la gouvernance urbaine et de la démocratie en Amérique latine.

institut

01/02/2011