Serge Proulx

Serge Proulx
labex
pas Eurias

dates de séjour

15/09/2014 - 13/02/2015

discipline

Sociologie

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université du Québec à Montréal (Canada)

pays d'origine

Canada

projet de recherche

Regards interdisciplinaires sur les usages 'participatifs' du Web social

L’objectif du projet consiste à réaliser une confrontation interdisciplinaire entre des études récentes issues des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) et de la sociologie des médias concernant les usages dits participatifs du Web social, avec : d’une part, certains courants contemporains d’études de la science et de la technologie (Science & Technology Studies – STS); et d’autre part, certaines avancées contemporaines en philosophie politique issues de l’application de la philosophie pragmatiste qui questionnent et problématisent les formes démocratiques de la participation. D’un point de vue empirique, je prendrai appui sur deux enquêtes ethnographiques auxquelles j’ai participé depuis 2009 et qui portent sur deux organisations communautaires de la région de Montpellier qui ont fait le choix d’utiliser les outils du Web participatif pour développer leurs activités et atteindre leurs objectifs de démocratisation technique et cognitive: Tela Botanica et Outils-Réseaux. La confrontation interdisciplinaire ici mise en scène se situe non seulement à la jonction des SIC, des STS et de la philosophie politique, mais également à l’interface des sciences du vivant et des sciences humaines et sociales.

biographie

Serge Proulx est sociologue, professeur émérite en communication à l’UQAM (Canada) et professeur associé à Télécom ParisTech (France). Il est le cofondateur, en 1975, avec deux collègues, du département de communication de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses travaux de recherche portent sur les mutations des usages et des dispositifs d’information et de communication, en particulier les innovations et contributions des usagers dans le contexte de l’économie numérique. Auteur d’ouvrages et articles scientifiques sur les technologies de communication et le changement social, il a surtout privilégié les méthodologies qualitatives et ethnographiques dans la réalisation de ses enquêtes empiriques. Ses recherches actuelles concernent les pratiques informationnelles en ligne. Plus précisément, dans le contexte d’instabilité du paysage médiatique contemporain bouleversé par le numérique, son objectif est de réfléchir sur les limites et possibilités épistémologiques des méthodologies récentes mobilisées pour caractériser les activités en ligne.

Contributeur fellows

institut

01/05/2007