Alok Bhalla

Alok Bhalla

dates de séjour

01/10/2013 - 30/06/2014

discipline

Littérature

fonction

Professeur émérite

organisme

Jamia Milia Islamia, New Delhi, Inde

pays d'origine

Inde

projet de recherche

Etrangers et l’étrangeté du sacré: Animaux, Oiseaux, Poissons, Serpents, Démons et Dieux comme Prophètes dans les miniatures du Ramayana de Chamba

Ce projet est une tentative de “lire” de façon critique un ensemble de 87 miniatures qui constituent la narration picturale du Ramayana, peintes par les artistes de la vallée de Chamba, dans le Nord de l’Inde, entre 1760 et 1800 de notre ère. Ces peintures, qui n’ont jamais été analysées comme les outils narratifs visuels qu’elles devraient être, font parties d’une collection riche et merveilleuse de mythification picturale en Inde. Selon Alok Bhalla, il convient de dire que ces miniatures ne sont pas une simple illustration d’incidents particuliers du Ramayana et qu’elles ne tentent aucunement de traduire la poésie verbale de l’épopée de Valmiki en un équivalent imagé. Dans ces peintures, les artistes de Chamba offrent une nouvelle compréhension visionnaire de l’histoire mythique, ainsi qu’une relecture critique de l’épopée originelle.

Comme les plus remarquables penseurs, ces miniatures explorent la notion de “bien” et de “mal”. Leurs réponses imagées à l’exil de Rama des lieux de pouvoir et des villes, attirent notre attention sur l’abondance de la beauté de la terre de par ses animaux, oiseaux et démons, nous obligeant à porter notre attention à l’idée peu conventionnelle que les êtres humains doivent étendre leur compassion à tous ce qui peut paraître “étrange” sur terre. En effet, car c’est uniquement à travers un dialogue mutuellement entretenu entre êtres humains et “l’étrange” que les sociétés humaines peuvent devenir de nouveau responsables, et que la Terre peut trouver des ressources afin de se régénérer.

biographie

Alok Bahlla a obtenu sa Maîtrise de l’Université de Delhi et son Doctorat de l’Université d’Etat du Kent (Etats-Unis). Il a été professeur invité de l’Université Hebraïque de Jérusalem grâce à une bourse du Lady Davis Trust, résident du Centre Bellagio (Italie) de la Fondation Rockeffeller et résident à l’Institut d’Etudes Avancées Indien de Shimla. Après avoir pris sa retraite du poste de Professeur de l’Université d’Anglais et des Langues Etrangères d’Hyderabad (EFLU), il a enseigné la littérature à Jamia Millia Islamia et à l’Université Ambedkar, Delhi. Ses publications comprennent Stories about the Partition of India (4 ouvrages), Partition dialogues, Cartographers of Hell et Politics of Atrocity and Lust, des livres sur la traduction et sur Saadat Hasan Manto. Ses articles de recherche sont apparus dans Journal of Peasant studies, Manoa, Kunapipi, Economic and Political Weekly, etc. Il a traduit des pièces de théâtres de Dharamvir Bharati, Krishna Baldev Vaid, et Satish Alekar, un roman de Nirla Verma, ainsi que des récits et poèmes de Intizar Husain, Gulzar, Kedarnath Singh, etc. Il a également publié Yatra; writings from the Indian Subcontinent (6 ouvrages). Son ouvrage de vers absurdes pour enfants, Tongue-Twisting Tales est à paraître. Poète publié, il a participé à des festivals littéraires à Jaipu, Mumbai Jaipu, Mumbai, Chennai, Chandigarh et Karachi. Ayant voyagé à travers le monde, il a donné des conférences à Moscou, Yaroslaval, Yangon, Haifa, Dhaka, Heidelberg, Londres, Berkeley, Honolulu et Atlanta.

Bibliographie sélective

BHALLA, Alok. Stories About the Partition of India. Vol. I-IV. New Delhi : Manohar Publishers, 2011, 1232 p.

 

BHALLA, Alok. Andha Yug: Or The Age of Darkness, pièce de Dharamvir Bharati (traduction et introduction critique). Honolulu : University Of Hawai’i Press, 2012, 60 p. (coll. Manoa).

 

BHALLA, Alok. Partition Dialogues: Memories of a Lost Home. New Delhi : Oxford University Press, 2008, 258 p.

 

BHALLA, Alok. The place of translation in a Literary Habitat and Other lectures. Mysore : Central Institute of Indian Languages, 2003, 62 p. (série “CIIL Foundation Day Lecture”).

 

BHALLA, Alok (in collaboration with Adil, V.). A Chronicle of the Peacocks: Stories of Partition, Exile and Lost Memories de Intizar Husain (traduction du Urdu). New Delhi : Oxford University Press, 2002, 276 p.

institut