Eve Morisi

Eve Morisi
labex
Eurias

dates de séjour

01/09/2015 - 30/06/2016

discipline

Littérature

Fonction d’origine

Professeure

Institution d’origine

Université de Californie (États-Unis)

Fonction actuelle

Professeure associée

Institution actuelle

St Hugh's College, University of Oxford (Royaume-Uni)

pays d'origine

France

projet de recherche

Telling Terror/isms in Modern and Contemporary French and Francophone Literature

« Telling Terror/isms » vise à analyser les portraits de la terreur et du terrorisme que recèle la littérature française et algérienne francophone moderne et contemporaine. Ce corpus, jusqu’ici passablement négligé par la critique, permet une meilleure compréhension du phénomène pluriel qu’est le terrorisme et des relations que celui-ci entretient avec la fiction et le processus de représentation. Nombre de romans,​ de ​pièces de théâtre et d'​essais témoignent de l’émergence du concept de « Terreur » sous la Révolution, du développement de di​fférentes formes de terrorisme aux XIXe et XXe siècles, et du regain de débats relatifs à la violence politique parmi les intellectuels de langue française à l’époque contemporaine. Le travail poétique d’auteurs français (tels Hugo, Michelet, Camus) et francophones (Mimouni, Djebar, Khadra, Sansal, entre autres) qui ont donné à voir ces terrorismes nous intéresse ici dans la mesure où il contrarie la figuration propagandiste, imprécise, sensationnaliste, ou impersonnelle que peuvent produire les terroristes eux-mêmes, la doxa, les médias ou certains discours spécialisés.​

biographie

Ève Morisi est Associate Professor de littérature française et francophone à l’Université d'Oxford. Ses recherches portent sur les rapports entre poétique, éthique, et politique aux XIXe, XXe et XXIe siècles, et plus particulièrement sur les représentations de la violence extrême et des formes de résistance qu'elle peut engendrer. Spécialiste d'Albert Camus, elle est l'auteur d'Albert Camus contre la peine de mort (Gallimard, 2011, préf. de Robert Badinter), d'Albert Camus, le souci des autres (Classiques Garnier, 2013) et de Camus et l’éthique (éd., Classiques Garnier, 2014). Son intérêt pour l'intersection du droit et de la littérature l'a conduite à éditer l'ouvrage Death Sentences: Literature and State Killing (Legenda, 2019) et à rédiger une monographie intitulée Capital Letters: Hugo, Baudelaire, Camus and the Death Penalty (Northwestern UP, à paraître en 2020).

événements

16/01/2016 - 16:00

institut

01/02/2011