Yaovi Akakpo

Yaovi Akakpo

dates de séjour

01/10/2017 - 30/06/2018

discipline

Philosophie

fonction

Professeur

organisme

Université de Lomé, Togo

pays d'origine

Togo

projet de recherche

Histoire des sciences anciennes d’Afrique : problèmes épistémologiques et études d’archives orales et de manuscrits en arabe et en ajami

Ce projet repose sur l’idée qu’une histoire des sciences anciennes d’Afrique doit partir du principe épistémologique que la connaissance savante, dans la rationalité de ce que C. Lévi-Strauss a appelé la « pensée sauvage », est également différente du savoir populaire, de la magie, du mysticisme, de la religion ou de la cosmogonie, et qu’elle se pratique dans des lieux et milieux réservés, par des élites et réseaux d’élites distingués. C’est dans la perspective ouverte par ce regard autre sur la pensée dite sauvage que cette recherche est menée sur les traditions savantes d’Afrique, celles des archives orales et celles des manuscrits en arabe et en ajami. Il est convenu, d’une part, que, pour surmonter l’obstacle qu’est la faiblesse de la mémoire orale à livrer l’histoire, l’étude historique des sciences des archives orales d’Afrique doit cibler, en priorité, les lieux de circulation des pratiques savantes, la dynamique interculturelle des lieux de savoirs et la dynamique des rapports contemporains entre la recherche universitaire et les tradi-savoirs. Il est convenu, d’autre part, à partir de la réalité historique des traditions écrites africaines, de la nécessité d’ouvrir, à l’intérieur du champ des recherches sur les manuscrits en arabe et en ajami, un espace propre à l’histoire des sciences, espace jusqu’alors inédit.

biographie

Yaovi Akakpo est un philosophe togolais. Il a fait ses études supérieures à l’Université de Lomé et à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il est docteur de 3e cycle en épistémologie et docteur d’État en histoire, philosophie et sociologie des sciences. Professeur titulaire, il est actuellement le doyen de la Faculté des sciences de l’homme et de la société à l’Université de Lomé, où il est également le responsable de la formation doctorale en histoire et philosophie des sciences et des techniques. Il est par ailleurs rapporteur général du CTS Lettres et sciences humaines du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) et chercheur associé au Centre Alexandre Koyré de Paris. Il est l’auteur de L’horizon des sciences en Afrique (Peter Lang, 2009), de La recherche en philosophie (L’Harmattan, 2012) et de Science et reconnaissance (Présence africaine, 2016). Ses principales thématiques de recherche concernent les transmutations scientifiques et techniques en Afrique, les enjeux de l’invention et de l’innovation, l’histoire des sciences des archives orales et des manuscrits africains, l’imagination en science, les pouvoirs du corps.

institut