Tatiana Theodoropoulou

Tatiana Theodoropoulou
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2015 - 31/01/2016

discipline

Archéologie et préhistoire

Institution d’origine

Wiener Laboratory for Archaeological Science of the ASCSA (Grèce)

Fonction actuelle

Chercheur associé

Institution actuelle

ArScAn – Protohistoire égéenne, Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie, Nanterre (France)

pays d'origine

Grèce

projet de recherche

Apprivoiser la mer : les animaux marins dans le quotidien et dans l'imaginaire des sociétés égéennes dans l'Antiquité

La mer est un élément omniprésent dans le paysage méditerranéen. L’archipel égéen constitue un cas caractéristique de ce monde mi-terrestre, mi-marin. Les données archéologiques, historiques et ethnographiques témoignent de la double identité des populations qui ont habité autour de la mer Égée que Strabon qualifia de peuples d’« amphibiens », des gens qui s’attachent tant à la terre qu’à la mer.

Ce projet de recherche a pour objet la rédaction d’une histoire condensée de la relation de ces peuples avec le monde marin, de la préhistoire à l’antiquité tardive, notamment à travers l’étude de l’exploitation des ressources marines dans le quotidien et dans l’imaginaire de ces civilisations. L’enquête repose sur l’exploitation de données historiques et archéologiques, textuels et iconographiques, et sera enrichie par des résultats récemment fournis par les sciences appliquées en archéologie (archéozoologie, analyses isotopiques, archéochimie, etc). L’ouvrage rédigé en langue française (éditions CNRS) constituera une introduction détaillée au mode de vie par excellence marin d’une population méditerranéenne, destinée à des chercheurs, enseignants et étudiants de diverses disciplines ainsi qu’au grand public.

biographie

Tatiana Theodoropoulou est spécialiste d'archéologie environnementale (archéozoologie). Elle a précédemment travaillé en tant que chercheur post-doctorale à l'Université de Thessalie (au sein du projet de recherche collectif "The Social Archaeology of Early Iron Age and Early Archaic Greece") où elle a enseigné aussi en tant que maître de conférences invité. Auparavant elle a mené en tant que Wiener Laboratory Post-doctoral Research Fellow à l’American School of Classical Studies at Athens un projet de recherche triennal sur les activités piscicoles et l’identité marine dans la Grèce antique ("From fisherment to citizens: Zooarchaeology and the Sea in the rising Greek world") et a organisé un colloque international intitulé “Harvesting the Sea. Aegean Societies and Marine Animals in Context. The Intersection of Sciences and the Humanitites”. Elle a collaboré à de nombreuses fouilles et projets de recherche internationaux au sujet des restes d’animaux marins de la Préhistoire à l’Antiquité tardive et est l’auteur de plusieurs articles portant sur la reconstitution de l’environnement antique, les pêcheurs, les stratégies de pêche et les pratiques alimentaires dans l’Antiquité ainsi que la mer dans l’artisanat, l’art et l’esprit des civilisations égéennes.​

institut

01/02/2011