Nina Dobrushina

Nina Dobrushina
labex
Eurias

dates de séjour

01/09/2016 - 01/07/2017

discipline

Sciences du langage et linguistique

Fonction d’origine

Professeure associée

Institution d’origine

National Research University Higher School of Economics (Russie)

pays d'origine

Russie

projet de recherche

ATLAS DU MULTILINGUISME AU DAGHESTAN

L’objectif de ce projet est de travailler sur la méthodologie et la représentation de données relatives au multilinguisme et aux contacts linguistiques entre les villages du Daghestan, collectées au cours de séjours de recherche sur le terrain. Le projet repose sur une recherche empirique au long cours menée depuis 2009. Pour traduire les souvenirs personnels des individus sous la forme de données quantitatives, la méthode des entretiens familiaux rétrospectifs est employée. Les données sont obtenues auprès des personnes interviewées pour elles‐mêmes, mais également pour leurs parents décédés, pour obtenir des informations sur le multilinguisme et les liens linguistiques remontant au XIXe siècle. Pour reconstituer les modèles de liens linguistiques dans le passé, le principe de collecte de données par grappes a été utilisé, ce qui implique de travailler sur plusieurs villages dans un lieu donné plutôt qu’avec un seul village par lieu. Les résultats sont résumés dans des articles qui décrivent chaque grappe de villages, en incluant une carte avec des graphiques montrant l’ampleur de la connaissance de chaque langue. L’article avec la carte associée constitue un chapitre du futur atlas. Le projet comporte un standard descriptif pour représenter un village ou une grappe de villages, en fournissant un inventaire des modèles des situations de confrontations multilinguales possibles au Daghestan, en considérant le rôle que les facteurs socio‐culturels ont pu jouer pour renforcer la diversité linguistique. D’un point de vue global, le projet va contribuer aux études sur diverses zones linguistiques dans le monde. Le Daghestan se singularise par une stricte endogamie, avec des mariages confinés dans la même communauté linguistique.

Ce projet est destiné à élaborer un cadre méthodologique pour traiter et représenter les données et les rendre accessibles à un large public académique. Actuellement, elles n’existent que sous la forme d’un tableur Excel qui n’est pas accessible en ligne, d’articles décrivant les grappes de villages et de cartes. Pendant la résidence au Collegium, la structure des chapitres de l’atlas sera discutée avec des chercheurs de différentes disciplines, les versions actuelles des chapitres seront actualisées et le site internet sera élaboré.

biographie

Nina Dobrushina est professeure de linguistique à l’université nationale de recherche École des hautes études en sciences économiques (EHESE) à Moscou. Elle y dirige le laboratoire de convergence linguistique. Elle est titulaire d’un doctorat ès sciences en linguistique de l’Université d’État Lomonossov de Moscou. Ses principaux sujets de recherche sont la typologie, la morphologie verbale, les langues du Daghestan, la sociolinguistique, le multilinguisme, les contacts et les corpus linguistiques. Chaque année, elle organise des séjours de recherche sur le terrain dans différentes régions de Russie.